25 avril 2019
  • Partager

Plan anti solitude : les 12 actions phares de la Ville de Pau présentées en vidéos

Pour lutter contre l'isolement qui frappe tous les âges et toutes les conditions sociales, Pau est la première ville en France à lancer un plan anti solitude. Il s'articule autour de 12 actions, présentées vendredi 15 mars 2019.

Nom
Direction Autonomie, Santé, Solidarités, Petite Enfance

Adresse
1 Place Samuel Lestapis, 64000 Pau

Téléphone
05 59 27 24 98

1. Bienvenue aux nouveaux Palois

750 personnes en moyenne s'installent à Pau tous les ans. Elles arrivent souvent sans connaître personne, en ayant tout à construire. Les rencontrer, leur présenter la Ville, leur proposer de s'investir, tout cela constitue la première des actions anti solitude dans laquelle vont s'impliquer les différents services de la collectivité au deuxième trimestre 2019, juste après le printemps.

2. La table partagée

Pau accueille des étudiants français ou étrangers, pour la plupart hébergés en Cité U. Ils sont souvent coupés de leurs proches. De leur côté, certains Palois sont seuls. Avec la table partagée, il s’agit de mettre en relation les uns et les autres pour partager un déjeuner, une fois par mois ou des activités, afin de recréer des liens familiaux, des échanges et un partage de cultures.

Cette action, programmée pour la rentrée universitaire de septembre 2019, est pilotée par le Centre Communal d’Action Sociale en partenariat avec l’Université de Pau et des Pays de l'Adour.

Élue référente : Béatrice Jouhandeaux, adjointe en charge des Affaires sociales.

3. Le Resto du soir

Le Resto du soir a vocation à prendre le relais de la Soupe de nuit (action commencée par l’association Le Phare), à l’issue de

la trêve hivernale. Des repas, réalisés à base d’invendus, seront servis aux personnes en situation de vulnérabilité, par un réseau de bénévoles.

Près de 140 personnes se sont d’ores et déjà inscrits pour cuisiner, distribuer les repas et échanger avec les personnes. Le lieu choisi pourrait également servir des brunchs le dimanche, dans la continuité du service assuré en semaine par le Secours Catholique.

Cette action, programmée pour le deuxième trimestre 2019, est pilotée par le Centre Communal d’Action Sociale.

Élue référente : Béatrice Jouhandeaux, adjointe en charge des Affaires sociales.

2e trimestre 2019

4. Les dîners de l'été

Pique-nique, barbecues et auberges espagnoles sentent bon l’été et la convivialité des repas partagés dans un parc, au bord du Gave ou sur une place. L’idée est d’instaurer officiellement ces rendez-vous dans différents quartiers de la Ville tout au long de l’été et d’inviter chacun à s’asseoir dans l’herbe ou à une grande tablée pour partager mets et conversations.

Les dîners de l'été est une action pilotée par la Direction de la Communication et de l’animation événementielle et par la Direction Vie des quartiers.

Elle sera mise en place à l'été 2019.

5. Les après-midis dansants

Rien de tel que la danse pour avoir le moral, s’amuser au rythme des morceaux. Au vu du succès du thé dansant mensuel proposé par le Centre Communal d'Action Social et l’association Pep’s, un deuxième thé dansant dans le mois va être proposé.

Des après-midis dansants dans les quartiers, ouverts à tous, jeunes et moins jeunes, seront ensuite proposés pour renouer avec l’esprit guinguette.

Cette action est pilotée par le Centre Communal d’Action Sociale.

Élue référente : Béatrice Jouhandeaux, adjointe en charge des Affaires sociales.

6. Le Bus des curiosités

Des Palois en situation d’isolement sont invités à s’inscrire à une sortie culturelle surprise. Plus de 50 personnes bénéficient à chaque

rendez-vous d’un accompagnement de leur domicile au lieu de l’événement. L’effet de surprise, le mode de transport et le plaisir de

la découverte se conjuguent pour créer des moments partagés, de la convivialité et qui sait, des amitiés futures.

Le Bus des curiosités, dès septembre 2019, est une action portée par la Direction de la Culture et la Direction Autonomie, Santé, Solidarités, Petite Enfance, avec l’appui de l’association La Boîte et le soutien financier du Conseil Départemental 64.

Élu référent : Jean Lacoste, adjoint en charge de la culture et de la vie associative.

Créer un label anti solitude. Il s'agit de donner de la visibilité aux acteurs et aux dispositifs déjà existants ou aux nouveaux projets. Les 12 actions présentées ce 15 mars 2019 constituent la,première étape du plan anti solitude, celui mis en place en 2019. D'autres actions seront proposées en 2020.

7. La colocation solidaire

Un appartement est mis à disposition de 3 personnes en situation de fragilité relationnelle et sociale. Chacune bénéficie d’un espace d’intimité tout en partageant des pièces communes, favorisant le vivre et le faire ensemble : courses, repas, entretien du logement, etc.

Cette forme d’habitat partagé a une vocation solidaire affirmée, dans l’esprit des pensions de famille.

Cette action, lancée en juin, est pilotée par le Centre Communal d’Action Sociale avec le soutien de l’OGFA, Organisme de gestion des foyers amitié.

Élus référents : Béatrice Jouhandeaux, adjointe aux Affaires sociales et Jean Lacoste, adjoint en charge de la culture et de la vie associative.

8. Tous au chantier

Dans l’esprit des chantiers participatifs proposés aux jeunes en période de vacances ou des journées citoyennes, des rendez-vous seront proposés aux habitants de tous âges pour participer collectivement et bénévolement à l’entretien ou à l’aménagement de l’espace public.

Pilotée par les Directions Nature et patrimoine végétal, Propreté urbaine et Direction de l’Urbanisme, de l’aménagement

et des constructions durables, cette action débutera en septembre 2019.

Élu référent : Jean-Paul Brin, 1er adjoint en charge de la coordination générale, de l'urbanisme.

9. Les kiosques de quartiers solidaires

Après les quartiers Berlioz et Saragosse, l’objectif est de poursuivre le déploiement de ces maisonnettes en bois abritant vêtements, livres, nourriture et tableaux à messages dans la Ville, au plus près des lieux de vie de proximité.

Libre à chacun de donner ou prendre à tout moment un objet qui retrouvera ainsi une nouvelle utilité.

Cette action, lancée dès le mois d'avril, est pilotée par la Direction Vie des Quartiers avec le soutien du Fond des Hirondelles.

Élue référente : Josy Poueyto, en charge de la politique de la Ville et du Tour de France.

10. Les petits Investissements Modestes qui Changent la Vie

Un cadre de vie agréable et fonctionnel constitue la garantie d’espaces publics bien vécus par les habitants. La Ville réalisera dans l’année 2019 une vingtaine de projets de dimension modeste mais utiles, en lien avec les élus de quartier. Il s’agit de redonner vie

ou une nouvelle fonction à des espaces publics dans de nombreux quartiers palois, parfois encore discrets.

Cela se traduit par la rénovation de placettes ou de squares de quartier où il fait bon se poser ou pratiquer une activité sportive, ou par la mise en valeur de cheminements piétons.

La Maison du Jardinier va accompagner des habitants souhaitant créer des jardins partagés.

Cette action débute dès le printemps 2019, pilotée par le Département Qualité Urbaine qui englobe voirie, nature et patrimoine végétal etc.

Élu référent : Jean-Paul Brin, 1er adjoint en charge de la coordination générale, de l'urbanisme.

11. L'école du soir

D’un côté, des classes inoccupées en soirée, de l’autre, des personnes souhaitant transmettre leurs connaissances, talents et passions et d’autres voulant apprendre une langue, un instrument, le bricolage, etc.

La Ville de Pau propose de mettre à disposition des espaces et en relation les personnes intéressées pour échanger et apprendre ensemble.

Cette action sera lancée à la rentrée scolaire 2019. Elle est pilotée par la Direction Sport et Éducation, la Direction Vie des quartiers et la Direction du Numérique.

Élue référente : Clarisse Johnson Le Loher, adjointe en charge de l'éducation, du périscolaire et des centres de loisirs.

12. Le macaron de l'autostop solidaire

Toute personne prête à transporter quelqu’un gratuitement dans la Ville peut récupérer aux points d’accueil de la Mairie un macaron à apposer sur son automobile pour se signaler.

Cette nouvelle forme de covoiturage solidaire permet de faciliter les petits trajets du quotidien et de favoriser la mobilité de chacun.

Cette action, prévue au deuxième trimestre 2019, est pilotée par la Direction de la Communication et la Direction Accueils, Modernisation.