20 mars 2019
  • Partager

Plan anti solitude : les 4 leviers de réussite

Le lancement des 12 actions du plan anti solitude s'accompagne de 4 leviers de réussite. Découvrez-les.

Création d'un label anti solitude

Il s'agit de créer un label anti solitude pour donner de la visibilité aux acteurs et dispositifs déjà existants ou aux nouveaux projets.

Ce label sera piloté, au 2e trimestre 2019, par la Direction Autonomie, Santé, Solidarités, Petite Enfance.

Elue référente : Béatrice Jouhandeaux, adjointe aux Affaires sociales.

Mise en place d'un outil de coordination des acteurs et des actions

Toutes les actions du premier plan anti solitude supposent de pouvoir repérer les personnes isolées, de favoriser leur mise en relation avec l’offre de services ou d’autres habitants et acteurs. Il s’agit aussi de pouvoir coordonner l’ensemble des intervenants institutionnels, professionnels et associatifs qui oeuvrent au quotidien pour rompre l’isolement et de développer un réseau de voisins aidants.

Cette mission sera lancée au troisième trimestre 2019 par les Directions Autonomie, Santé, Solidarités, Petite Enfance, Numérique et Communication.

Élue référente : Béatrice Jouhandeaux, adjointe aux Affaires sociales.

Une fonctionnalité internet commune dédiée aux associations sur pau.fr

Cette nouvelle fonctionnalité du site de la ville, à élaborer avec le tissu associatif, permettra à chacun de mieux repérer les associations, leurs activités et l’agenda des événements.

Cette action, prévue pour le troisième trimestre 2019, est pilotée par les Directions Communication, Numérique, Autonomie, Santé, Solidarités, Petite Enfance, Vie des quartiers.

Élue référente : Béatrice Jouhandeaux, adjointe aux Affaires sociales.

L'animation du "réseau anti solitude" de la Ville

La lutte contre l’isolement et la solitude suppose l’engagement de tous les acteurs de la cité, à toutes les échelles. La démarche lancée le 29 septembre 2018 a démontré, en particulier lors des ateliers de coproduction, l’intérêt porté des habitants et des associations pour ce sujet.

Les propositions nouvelles sont pour la plupart d’entre elles pragmatiques et réalisables à hauteur d’homme.

L’objectif est de poursuivre ce travail de co-construction pour favoriser l’implication de chacun et pas à pas réduire l’isolement. Un à deux temps partagés entre la collectivité et les habitants par an seront organisés pour poursuivre l’action, l’évaluer et l’ajuster dans le temps, dans le même esprit que les ateliers de coproduction.

Pilotée par la Direction Autonomie, Santé, Solidarités, Petite Enfance, cette action sera menée une à deux fois par an.

Élue référente : Béatrice Jouhandeaux, adjointe aux Affaires sociales.

Pau, première ville en France à lancer un plan anti solitude
Plan anti solitude : partagez vos idées, vos projets, vos coups de coeur