15 juin 2021

Police Municipale, sécurité, domaine public, contentieux, prévention, service d'hygiène regroupés Tour des Halles

La Police Municipale, le service des Agents de Sécurité de la Voie Publique, le Centre de Supervision Urbain, la Prévention de la délinquance, le service de l'Occupation du Domaine Publique, le Service Communal d'Hygiène et de Santé, l'Office des contentieux du stationnement, la Prévention des risques : ces services sont rassemblés dans la Tour des Halles.

Nom
Police Municipale, sécurité et domaine public, contentieux, prévention, service d'hygiène dans la Tour des Halles

Horaires
Contacts et horaires. Direction Prévention et Sécurité Publique : services ouverts de 8h30 à 12h et 13h30 à 17h, du lundi au vendredi, dans la Tour du Complexe de la République. Accueil : 05 59 27 89 18. Standard de la Police Municipale : 05 59 82 82 92.

Les différents services de la Direction de la Prévention et de la Sécurité Publique, auparavant dispersés dans la ville dans des locaux séparés, ont emménagé depuis le 25 novembre 2020 dans la Tour du complexe des Halles. Ils occupent le rez-de-chaussée et 3 étages, sur un total de 1880 m2.

Meilleure visibilité, plus grande proximité

L’objectif principal de ce déménagement est de réunir l’ensemble des 160 agents de la Direction Prévention et Sécurité Publique (DPSP) sur un même lieu.

Ce rapprochement permet une meilleure coordination entre les services et des collaborations renforcées interservices ou multiservices, dans l’intérêt des administrés. La DPSP va également bénéficier d’une visibilité accrue au sein de l’espace public, ce qui pourra générer une plus forte fréquentation du public.

Le maintien d’un bon niveau de confiance et de proximité avec les administrés est un des projets phare de la Direction, qui mène des initiatives visant à encourager la participation citoyenne. L’emplacement dans ce secteur attractif des Halles-Médiathèque vise à soutenir cette démarche.

  • Au 1er étage : la Police Municipale, les agents ASVP et le Centre de Supervision Urbain occupent le 1er étage
  • Au 2e étage : l’Occupation du Domaine Public et le Service Communal d’Hygiène et de Santé
  • Au 3e étage : l’équipe de Direction, l’office de contentieux du stationnement et de la tranquillité publique, la prévention de la délinquance.

Les nouveaux équipements intègrent également des vestiaires et une salle de sport qui sont à leur disposition au Rez-de-chaussée.

La Police Municipale s'installe dans la Tour des Halles au plus près des usagers

Contacter la Direction Prévention et Sécurité Publique à la Tour des Halles de 8h30 à 12h et 13h30 à 17h, du lundi au vendredi ou au 05 59 27 89 18.

Un travail collaboratif

L’ensemble des services de la DPSP constituent à ce jour un socle important de la vie citoyenne, ils sont garants d’un cadre de vie sécurisé et apaisé pour chacun, qui se pose sur une stratégie basée sur la proximité et la réactivité. A cette fin, des projets en parfaite synergie ont été mis en œuvre :

  • Les ASVP ont été redéployés en coordination avec la police municipale sur la surveillance du centre piéton, des parcs et jardins.
  • Un travail de fond a été engagé dès 2014 avec les différents services de la collectivité et les services judiciaires, qui a abouti à ce qu'aujourd'hui près de 150 personnes réalisent chaque année leur peine de travail d'intérêt général au sein des services municipaux, leur offrant ainsi de meilleures chances de réinsertion sociale et diminuant le risque de récidive. La ville de Pau est d'ailleurs désormais citée à ce titre en exemple au niveau national.
  • La facturation des interventions de la police municipale lors des ivresses publiques et manifestes a

été mise en place afin de responsabiliser les contrevenants.

  • Un arrêté municipal a été pris afin d'interdire la vente à emporter (kébabs, épiceries de nuit) en seconde partie de nuit afin d'éviter attroupements, troubles à la tranquillité publique et rixes.
  • Mise en place d'un conseil local de la tranquillité nocturne associant riverains et cafetiers, espace d'échange et de médiation.
  • Une surveillance et une lutte quotidienne contre les squats qui s’avèrent nuisibles pour les riverains ont permis de fermer la plupart d’entre eux. La situation des personnes présentes dans ces squats est examinée au cas par cas sur le plan social, afin qu'une solution digne leur soit proposée.
  • Le public dit « marginal » a fortement diminué ou adoptant un comportement plus civil. Ce public est rencontré tous les deux mois lors de petits déjeuners pour échanger sur les attentes de la municipalité en termes de tranquillité.
  • La lutte contre les marchands de sommeil a été intensifiée par le recrutement d'un ingénieur territorial en charge de ces questions.
  • En moins d'une année l'ensemble des tags ont été effacés et font l'objet d'une vigilance quotidienne.
  • Une brigade de l'environnement a été mise en place composée d'un garde champêtre et d'un policier municipal afin de lutter contre les incivilités liées à l'environnement (déjections canines, dépôts sauvages, pollution).
  • La dépénalisation du stationnement par un travail préparatoire mené bien en amont s'est déroulée de façon apaisée contrairement à de nombreuses grandes villes comme Bordeaux ou Paris.