01 avril 2019
  • Partager

Leila Sadel propose " Refuges ", une exposition de photographies et de récits

Le nouveau temps-fort de la médiathèque André-Labarrère : " Regard sur les migrants ", débute le 4 avril à 18h par le vernissage de l'exposition " Refuges ", en présence de l'artiste Leila Sadel.

Nom
Médiathèque Andé-Labarrère

Adresse
10 Place Marguerite Laborde, 64000 Pau

Téléphone
05 47 05 10 00

Tarifs
Gratuit

Horaires
Lundi et jeudi : 14h-18h // Mardi, mercredi, vendredi et samedi : 10h-18h // Dimanche : 10h-13h

En 2017, le photojournaliste Yannis Behrakis de l'agence Reuters exposait son travail à la médiathèque André-Labarrère, dans le cadre de la thématique « Migrants ».

Ce printemps, la parole est donnée à Leila Sadel.

L'artiste livre au travers de photographies et de récits son Regards sur les migrants, à Bordeaux une « invitation à méditer silencieusement sur l’exil, le quotidien des migrants et notre commune humanité. »

« Refuges » est présentée du 4 avril au 1er juin 2019, à la médiathèque André-Labarrère et s'inscrit dans une programmation où conférences, rencontres, ateliers, lectures, projections, expositions viendront rythmer le programme des mois d'avril et mai.

14 rendez-vous à la médiathèque André Labarrère

Le programme à la Médiathèque André-Labarrère de Pau dans le cadre de l'exposition "Refuges".

  • Café BD : regards sur les migrants mercredi 10 avril à 16h30
  • Café Polar : vendredi 12 avril à 12h30
  • Exposition : regard sur l’immigration dans la Bande dessinée du 13 avril au 4 mai
  • Numérique : jeux et bandes dessinées en ligne samedi 13 avril à 14h
  • Ateliers : jeux de société samedi 13 avril à 14h
  • Ciné surprise : lundi 15 avril à 16h
  • Pause Lecture mardi 16 avril à 17h
  • Atelier Jeux de société mercredi 17 avril à 14h
  • Ciné surprise mercredi 17 avril à 14h30
  • Conférence : l’Europe se querelle, les réfugiés se noient, mercredi 17 avril à 18h
  • Berceuses dans ta langue jeudi 18 avril à 18h15
  • Contes dans ta langue à deux voix vendredi 19 avril à 17h
  • Numérique : jeux et bandes dessinées en ligne samedi 20 avril à 14h
  • Conférence : les INAttendus, «Passages et frontières en Aquitaine» samedi 11 mai à 11h

Refuges, de Leila Sadel, du 4 avril au 1er juin 2019

Refuges, de Leila Sadel, du 4 avril au 1er juin 2019

Cette exposition restitue les récits photographiques et sonores réalisés par l’artiste plasticienne Leila Sadel sur une commande artistique de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, du Musée d’Aquitaine et du RAHMI, le Réseau des acteurs de l'histoire et de la mémoire de l'immigration.

Ce projet artistique a été mis en place dans le cadre du programme de recherche PassFront : Passages et frontières en Aquitaine, expériences migratoires et lieux de transit (XIXe - XXIe siècle), mené par des chercheurs universitaires en France et en Espagne.

Pendant une année, l’artiste est partie à la rencontre de personnes migrantes installées dans l’agglomération bordelaise depuis quelques semaines ou plusieurs années, afin de faire leur connaissance et de comprendre leurs trajectoires. Puis, après avoir collecter leurs indications, elle a réalisé des photographies de lieux qui ont été significatifs dans leurs parcours, où ils ont reconstruit des repères, ainsi que des photographies d’objets qu’ils ont pu emporter avec eux quand ils ont quitté leur pays d’origine.

Au travers de ces photographies de lieux et d’objets et de récits qui relatent les rencontres, Leila Sadel tente de révéler ces expériences individuelles de l’exil.

Qui est Leila Sadel ?

Leila Sadel est artiste plasticienne, elle vit et travaille à Bordeaux. Diplômée de l’École d’Enseignement Supérieur des Beaux-Arts de Bordeaux en 2009, plusieurs projets internationaux ponctuent déjà son parcours pendant sa formation et mettent en place un intérêt particulier pour l’artiste à s’imprégner de différents contextes pour élaborer et façonner son travail. Sa pratique artistique se construit par l’observation, l’échange, le langage, la collecte d’éléments (images, textes, sons, objets), qu’elle agence dans un second temps sous la forme de photographies, d’installations, de dessins ou de vidéos. L’articulation de ces éléments fait émerger des moments singuliers qui sollicitent la curiosité du spectateur et l’incite à prendre part à des déambulations plurielles.

En 2010, elle réalise sa première exposition personnelle au lieu d’art Le Cube – independent art room à Rabat (Maroc). Elle poursuit aujourd’hui sa pratique artistique entre ces deux pays.

Pour en savoir plus

© Leila Sadel

En attendant la visite de l'expo

10 photos