Complexe culturel du Foirail : l’ambition humaniste de la culture accessible à tous

07 mai 2021

Complexe culturel du Foirail : l’ambition humaniste de la culture accessible à tous

Une visite de chantier, le vendredi 7 mai, a permis de faire un point sur l’avancée des travaux de ce grand projet qui transforme l’ancien marché en complexe culturel. L’occasion pour François Bayrou de rappeler les deux vocations de cette nouvelle structure : le cinéma et la salle de spectacle vivant.

Nom
Projet culturel du Foirail - reprise du chantier début octobre 2020

Adresse
Place du Foirail, Pau, France

Pour la partie dédiée au cinéma le Méliès, début mai, le rez-de-chaussée est achevé en béton et les premières élévations de gradins de la salle de 300 places sont en cours. Les étages seront réalisés en suivant et jusqu’à la fin juillet 2021. La mise en place de la charpente, quant à elle, débutera aux environs de mi-juillet. 

Quant à la « salle de spectacle », après l’étape cruciale de la mise en place du portique métallique au-dessus de la coupole qui surplombe la salle, en décembre dernier, le R-1 est aujourd’hui terminé. La mise en place des gradins et des élévations en béton sont en cours.

La charpente sous coupole sera installée début août et celle du dessus de la scène le sera courant septembre 2021.

Lors de sa visite du chantier, François Bayrou, Maire de Pau, rappelle que "cet ensemble à double vocation, cinéma et salle du spectacle vivant, redonne un nouveau visage à ce quartier avec les Halles et le Passage des arts. Ce projet porte une ambition humaniste : la culture accessible à tous."

Suivez les travaux du complexe culturel du Foirail

15 photos

Le calendrier des travaux

  • Livraison des 3 salles de cinémas estimée à fin du 1er trimestre 2022
  • Livraison de la salle de spectacle estimée à fin 2022
  • Livraison de la place estimée à avril 2023

Calendrier soumis aux conditions météorologiques et selon l’avancée du projet.

Equipe de maîtrise d’oeuvre : Mog architectes / Sèverine Tardieu architecte / Kanju / idb acoustique / Bernadberoy / Carte / Alain Biasi / 3Csi.

Le portique qui soutiendra la nouvelle coupole a été posé jeudi 10 décembre, marquant une étape très importante dans la continuité de ce chantier. Il permet de suspendre la poutre de 9 tonnes, de déposer deux poteaux et d'ouvrir ainsi un cadre de scène de 18m de large.

Une opération spectaculaire, compliquée par des conditions atmosphériques peu favorables entre pluie et vent.

Pour obtenir un cadre de scène de 8m de haut, lorsque la poutre périphérique laisse seulement 5,50, il faut encaisser le plan de scène sous le sol, d'une profondeur de 2,50m.

Prochaine étape technique en janvier avec le percement de la voûte. Il s'agira alors d'une opération technique délicate et audacieuse, minutieusement encadrée par une mission de suivi confiée à l'APAVE.

Découvrez ce projet qui métamorphosera cette place en une nouvelle destination culturelle pour la Ville de Pau

Réinventer la place du Foirail

Une nouvelle ère commence pour ce lieu qui a été historiquement à la croisée des chemins, des rencontres commerçantes et du fourmillement de la ville. Le grand projet urbain de la réhabilitation du Foirail en un futur espace culturel, prenant la place de l’ancien marché, est la promesse d’une transformation pour ce quartier situé à proximité des Halles rénovées. Ce haut lieu de culture deviendra une nouvelle destination de la ville où se mêleront les genres et les projets artistiques variés, avec la création d’une salle de spectacles vivants et trois salles dédiées au cinéma d’art et d’essai, redynamisant ce secteur en recherche d’un nouveau cœur d’activité.

La structure

La coupole en béton d’une surface de 1000m2, élément singulier de ce bâtiment bien connu des Palois, sera conservée et abritera la salle principale de 580 spectateurs. Devant eux, une scène de 18m d’ouverture, 14m de profondeur et 8m de haut. Sa spécificité : elle sera installée à 2,50m sous le niveau de la rue.

Au rez-de-chaussée, une salle des pas perdus permettra de profiter de la rotonde, d’où le public pourra contempler le dôme de la coupole. Les trois autres salles, situées à l’opposé côté rue Carnot, seront exploitées pour le cinéma d’art et d’essai : les deux plus petites, côte à côte, accueilleront 80 et 120 spectateurs, la plus grande recevra 300 personnes.

Le bâti d’origine était une structure imposante, fermée et compacte dans le paysage urbain. Un nouveau bâtiment de près de 3000 m² est créé après la démolition du bâtiment existant. Il accueillera les trois salles de cinémas, et les locaux servants de la salle de spectacle (scène, loges, bureaux). Un des premiers défis sera de fondre le nouveau bâtiment dans son environnement par des effets de transparence et de porosité, de redistribuer les espaces existants autour de celui-ci et permettre aux habitants de se réapproprier la place (lieu de rencontre arboré, terrasses de cafés). La place doit retrouver son identité urbaine et (re)devenir un lieu d’activité et de rencontre à part entière.

Un projet bâti, mais également un projet non-bâti

Un mail piéton permettra de relier le parc Lawrance à la rue Carnot, en traversant la place du Foirail sur son flanc nord. Le projet sera très ouvert sur cette promenade protégée, dans un environnement apaisé propice à une meilleure qualité de vie. La réhabilitation complète du bâtiment s’inscrira dans la piétonisation de la place, exceptée la partie sud qui conservera sur la rue Carnot une voie de circulation à sens unique, vers les Halles et le centre-ville.

Enfin, le pôle culturel bénéficiera de la requalification d’un véritable parvis sur la rue Carnot. Cet espace extérieur public saura accueillir des animations ouvertes, concerts de plein air et spectacles.

Visuels d'intention du projet, non contractuels

La place et son histoire

La place et son histoire

Dès la fin du 19e siècle, le quartier du Foirail connut un premier aménagement avec l’implantation d’un marché aux bestiaux et aux grains à ciel ouvert. Le rachat de terrains permit à la place de s’agrandir. Un grand espace trapézoïdal et arboré a ainsi été créé, donnant sur le boulevard Alsace-Lorraine par la rue de Bordeu. Par la suite le quartier a connu d’autres aménagements dans les années 1910, notamment la création de la rue de Laussat reliant la place à la rue de Pasteur, ainsi que par l’agrandissement du marché aux bestiaux.

Source :

(1) (2) Médiathèque intercommunale Pau-Pyrénées, Place du Foirail. (3) (4) (5) Médiathèque intercommunale Pau-Pyrénées, Place du Foirail, 1906. (6) Archive communautaire Pau-Pyrénées, Place du Foirail, 1953. (7) (8) Archive communautaire Pau-Pyrénées, Place du Foirail, 1971.

La place au fil du temps

La place au fil du temps

A l’issue de la Seconde Guerre Mondiale, de nouvelles constructions se sont succédé pour finalement aboutir au bâtiment que nous connaissons aujourd’hui et sur lequel porte les travaux. Ainsi, en 1953, un auvent en béton fut construit afin d’abriter le marché. Par la suite, en 1964, fut inauguré le marché couvert qui se caractérise aujourd’hui encore par sa fine coupole en béton de 35m de diamètre. L’activité s’y transforma pour passer d’un marché aux bestiaux à un espace réservé aux antiquaires pendant près de 40 ans.

Commerçante sur sa périphérie, la place du Foirail aspire aujourd’hui à se redynamiser par l’intégration en son centre d’un nouveau programme, celui d’une salle de spectacle et de cinéma, au cœur d’une place ouverte au public.