18 mars 2019
  • Partager

Sessions Urbaines, le festival des cultures urbaines jusqu'au 31 mai

Pendant deux mois et demi, la deuxième édition de Sessions urbaines offre un véritable panorama de ces différentes formes de cultures : hip-hop, skate, street-art, graffitis, urbex, breakdance, photo, cinéma, etc. Toutes ont leur place dans la programmation du festival palois #2.

Nom
Direction Culture

Adresse
Usine des Tramways avenue Gaston Lacoste, 64000 Pau

Téléphone
05 59 27 24 28

Tarifs
Gratuit

Horaires
Du mardi au vendredi de 13h à 18h

Le panorama des cultures urbaines

Apparu au cours des années 1970 dans le Bronx new-yorkais, le mouvement Zulu Nation a émergé en réaction aux violences ethniques qui touchaient alors les quartiers difficiles des grandes villes des Etats-Unis.

Après quelques années, cette véritable contre-culture des ghettos s’est structurée autour de la proposition d’Afrika Bambaataa "The godfather of hip hop"et de sa Zulu Nation, en référence aux guerriers Zoulous d'Afrique du Sud qui s'étaient défendus avec dignité, courage et discipline. Ils prônent pour mots d’ordre « peace, unity, love and having fun » : paix, unité, amour et prenez du plaisir. 

Elle accompagne son message de règles de vie où l’exclusion est bannie. Le message était clair : "Je suis venu te prendre la tête pour te faire voir ce qu'il y a derrière les étoiles. Laisse tomber les ondes négatives qui guident tes pas vers la violence et suis nous, tu découvriras alors la puissance de la créativité qui sommeille en toi".

En matière artistique, elle couvre quatre disciplines : le Rap, le Djing, le Breakdance et le Graffiti, dépendantes les unes des autres et que l’on peut regrouper en trois grands domaines : la danse, la musique et le graffiti.

Les cultures urbaines ne peuvent cependant pas se réduire à la simple expression du mouvement et de la culture hip-hop, en effet la danse, la musique, le street art et le graffiti, le skate, la photographie, le cinéma, le golf urbain, l'urban fishing, autant d'expression culturelles et artistiques qui envahissent aujourd'hui le paysage urbain.

La rue devient une scène. La question de la place de l’art dans l’espace public est devenu un véritable enjeu culturel. Les cultures urbaines sont des cultures vivantes qui se nourrissent en permanence de l’autre, des systèmes établis, des pratiques artistiques et culturelles et invitent à repenser les modalités de leur exploitation. En perpétuelle évolution, elles intègrent de nouvelles formes d’expression artistique dès lors qu’elles sont issues de territoires urbains.

La culture populaire et urbaine est donc devenue un acteur essentiel de cohésion sociale et d'émancipation citoyenne, un art du quotidien.

Le programme du 13 mars au 31 mai 2019

Trois expositions et quatorze temps forts ponctuent la manifestation et proposent des programmations croisées avec des festivals installés tels que Résonance-s-, Urban Session, la convention Tatouage, les soirées Pop Up.

  •   13/03 (La) Horde - "Novaciéres" au Musée des Beaux-Arts dans le cadre de "Resonance-s-" Espaces Pluriels
  •   18/03 Marco Da Silva Ferreira - "Brother" au Théâtre Saragosse dans le cadre de "Resonance-s-" Espaces Pluriels
  •   22/03 Nach - Cellule et Clément Cogitore - "Les Indes Galantes" au Théâtre Saragosse dans le cadre de "Resonance-s-" Espaces Pluriels
  •   22/03 "Rize" (Film documentaire de David Lachapelle) à la Médiathèque André-Labarrère dans le cadre de "Resonance-s-" Espaces Pluriels
  •   27/03 Conférence / rencontre Gabin Nuissier - "La voix du rythme" à La Maison de L'Étudiant dans le cadre de "Resonance-s-" Espaces Pluriels
  •   28/03 Alma Dianor - "New School" et "Quelque part au milieu de l'infini" au théâtre Saragosse dans le cadre de "Resonance-s-" Espaces Pluriels
  •   06/04 Soirée Pop Up! Avec Columbine + Le Désordre au Zénith de Pau
  •   06 et 07/04 6ème Convention tatouage de Pau au Parc des expositions de Pau
  •   17/04 au 30/04 Diffusion du film "Skate Kitchen" de Je Crystal Moselle / Etats-Unis / 2019 / vostf au cinéma Le Méliès - Horaires à consulter sur www.lemelies.net
  •   19/04 Cie Ladainha - "Les cavaliers de la tempête" à la MJC du Laü
  •   20/04 Rendu de résidence Cie Kumulus - Place Clemenceau - avec la MJC Berlioz
  •   24/04 au 07/05 Diffusion du film "90’s" de Jonah Hill / États-Unis / 2019 / vostf au cinéma Le Méliès - Horaires à consulter sur www.lemelies.net
  •   05/05 Conférence-débat: "JR : de l'humain dans les collages urbains" par Sophie Lim à la Médiathèque André-Labarrère
  •   10/05 Sieste urbaine Place Reine Marguerite
  •   11/05 "Wall Street Berlioz" inauguration de la fresque de Raid et Bebop *6klad12*, MJC BERLIOZ
  •   17 et 18/05 Festival Urban Session
  •   17/05 Soirée création avec Paradox-al dans le cadre d'Urban Session au Zénith de Pau
  •   18/05 Conférence échange avec Skorpion dans le cadre d'Urban Session à la Médiathèque André-Labarrère
  •   18/05 Battle de breakdance dans le cadre d'Urban Session à la salle B. Tarrick
  •   19/05 "Urban Family day" au Domaine de Sers
  •   24/05 Sieste urbaine Place Reine Marguerite
  •   02/04 au 31/05 Exposition de Little Shao
  •   02/04 au 31/05 Exposition de Polka l'exploratrice du collectif La Fricherie
  •   02/04 au 31/05 Exposition de photos de Jean-Michel Ducasse Urban Session 20 ANS
  •   02/04 au 31/05 Diffusion de 3 courts métrages de Thomas Siemieniec
  • Parcours Street-art - Outings Project avec accès)s(.

Mercredi 13 mars à 20h30 : (La) Horde - Novaciéres, une performance au musée des Beaux-arts, avec Espaces pluriels

Mercredi 13 mars à 20h30 : (La) Horde - Novaciéres, une performance au musée des Beaux-arts, avec Espaces pluriels

(La)Horde est un collectif de trois artistes, Marine Brutti, Jonathan Debrouwer, Arthur Harel, qui développent leur pratique à travers la mise en scène, la réalisation de films, l’installation vidéo, la création chorégraphique et la performance. Novaciéries réinterprète les différents aspects du jumpstyle, danse issue du mouvement de la techno hardcore à la fin des années 1990.

Le collectif propose dans l’espace du Musée des Beaux Arts de Pau un parcours surprenant mêlant jumpers, cloud chasers, présence d’une chanteuse lyrique et projection de films pour dresser un portrait chorégraphié du monde post-industriel.

Espaces Pluriels - Resonance-s- Cette édition 2019 rassemble des artistes - (LA)HORDE, Marco da Silva Ferreira, Nach, Amala Dianor - qui ont en commun de révéler des danses émergeant de l’espace urbain et de l’ère « post-Internet ». Ces danses ont parmi leurs qualités celle d’associer à l’affirmation de leur appartenance et de leurs origines le goût de l’emprunt et de la transformation, celle d’exalter sur scène l’énergie enfiévrée de leurs communautés hip-hop, jumpstyle, krump…

Souvent issues de pratiques autodidactes, elles s’aiguisent sous la signature d’artistes, multiplient leurs références au contact d’autres cultures chorégraphiques et d’autres arts. Véritable espace d’expérimentation, elles irriguent l’actualité artistique, fascinent par la puissance de leur engagement corporel.

S’y déploie une esthétique tout à la fois insurrectionnelle et poétique de la jeunesse.

Durée 50 min - La billetterie est ouverte

Little Shao, grand évènement de Sessions Urbaines #2

©Little Shao

"Ma photo préférée est celle que je n'ai pas encore prise"

Little Shao, photographe professionnel basé à Paris, est un spécialiste de la "street photographie", il met régulièrement en scène les acteurs de la culture urbaine internationale. Autodidacte passionné, Thinh Souvannarath (Little Shao) s'adonne à la photographie depuis plus de dix ans. Il commence ses premières prises de vue avec l'appareil argentique de son père, qui lui transmet sa passion pour la photographie. De 1997 à 2005, l'artiste d'origine vietnamienne pratique le hip-hop et obtient le surnom de "Little Shao" (petit Shaolin). Le B-boy danse pendant plusieurs années avec son groupe d'amis, jusqu'au jour ou il décide d'immortaliser les mouvements et acrobaties de son crew. Dès lors, il ne quitte plus son objectif et capture des battles et autres prestations de danse. 

Il se bat pour les valeurs de la culture street et redore son image en la sublimant au travers de la photographie.

Grâce à son passé de danseur, le jeune photographe se différencie en apportant une vision unique de la danse. Les positions, les attitudes et les enchaînements chorégraphiques n'ont plus de secrets pour lui.

Moscou, Rio de Janeiro, Cuba, New-York, Tokyo, Los Angeles, Paris, Londres... L'artiste parcourt le monde et collabore avec les plus grands noms de la danse. 

Mais le travail de Little Shao ne se limite pas pour autant aux danseurs. À travers ses travaux photographiques, il cherche avant tout à pénétrer dans l'univers de ses sujets, raconter une histoire, sublimer les corps en mouvement.

Little Shao a su se créer une place de prestige, et figure aujourd'hui parmi les plus grands noms de la photographie de rue, il sera présent à Pau à l'occasion du vernissage de l'exposition (date à préciser)

L'exposition Little Shao est à découvrir du 2 avril au 24 mai, à l'Usine des Tramways, du mardi au vendredi de 13h à 18h - Tout public et entrée libre

A droite, portrait de Little Shao - © Little Shao

Thomas Siemieniec "Tomson", réalisateur

Thomas Siemieniec est un réalisateur, cadreur et post producteur français (Paris). A l'instar de Little Shao, Thomas Siemieniec débute comme danseur de hip-hop. Il côtoie les futurs grands noms tels que Les Twins, Marcio, Bruce Ykanji, Brahim Zaibat...

Sa passion pour l'image l'amène à filmer pour Style 2 Ouf. Il réalise pendant trois ans les vidéos pour le "Juste Debout" (Rencontre internationale de danse Hip-Hop) lors des qualifications mondiales et des les finales de Paris.

Thomas Siemieniec travaille et développe depuis 4 ans des films pour Maïto Prod (agence de production spécialisée dans la photographie et la vidéo). Ils créent avec le chorégraphe John Degois, le projet "Dance Per Minute" et ils sortent la vidéo "Tango sous la table" en 2016 , qui vaudra à John Degois la nomination de Chorégraphe International de l'année au "World Of Dance 2017" au coté de Benjamin Millepieds et Marion Motin.

  • "C'est donc ça nos vies" - Court métrage (2016)
  • "No limit" - Court métrage (2013)
  • "Street energy" - Court métrage (2013)
  • "Universal Alchémy" - Court métrage (2011)