07 novembre 2019
  • Partager

Une action publique renforcée en faveur des agents en situation de handicap

Le taux légal de 6% de travailleurs handicapés est dépassé dans les trois collectivités que sont la Communauté d'Agglomération, la Ville de Pau et le Centre Communal d'Action Sociale. Mais les trois entités entendent renforcer leur action en faveur de leurs agents en situation de handicap.

La Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées, la Ville et le Centre Communcal d'Action Sociale de Pau entendent renforcer leur action en faveur de leurs agents en situation de handicap. De ce fait, ils s’engagent avec le Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (le FIPHFP) pour favoriser l’inclusion des travailleurs handicapés.

Le lundi 4 novembre, François Bayrou a signé avec Caroline Dekerle, déléguée territoriale au handicap au FIPHFP, une convention pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique afin de réaffirmer sa détermination à agir pour l'insertion et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées.

Par la loi n°2005-102 du 11 février 2005, le fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) propose d’accompagner les collectivités dans le développement de leur politique d’insertion et de maintien dans l’emploi des agents en situation de handicap et de restriction d’aptitude.

Dans ce cadre, la convention mutualisée, signée pour trois ans, entre la Communauté d'Agglomération Pau Béarn Pyrénées, la ville de Pau, le Centre communal d'action sociale et le FIPHFP s’articule autour de trois axes :

  • Maintenir dans l’emploi les agents en situation de handicap ou en restriction d’aptitude en aménageant des postes de travail, en repositionnant ou reclassant les agents.
  • Favoriser le recrutement de travailleurs ou d’apprentis en situation de handicap en développant les partenariats à l’échelon local et en améliorant le suivi post-recrutement.
  • Sensibiliser au handicap tous les agents de la collectivité.

Le FIPHFP, un fonds au service des employeurs publics

Créé par la loi du 11 février 2005 et mis en place fin 2006, le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique finance les actions de recrutement, de maintien dans l’emploi, de formation et d’accessibilité des personnes en situation de handicap dans les trois fonctions publiques : ministères, villes, conseils départementaux et régionaux, hôpitaux.

Il intervient sur l’ensemble du territoire et pour tous les employeurs publics en proposant des aides ponctuelles sur sa plateforme en ligne, ou par l’intermédiaire de conventions pluriannuelles avec les employeurs et dans le cadre du programme accessibilité. Depuis sa création, le taux d’emploi est passé de 3,74 % en 2006 à 5,61 % en 2018.

Le FIPHFP est un établissement public national dirigé par Marc Desjardins : "Il est placé sous la tutelle des ministres chargés des personnes handicapées, de la fonction publique de l’État, de la fonction publique territoriale, de la fonction publique hospitalière et du budget" (décret n° 2006-501 du 3 mai 2006). Sa gestion administrative est assurée par la Caisse des Dépôts.