13 décembre 2019
  • Partager

Vigilance météo "Orange vents violents"

La Préfecture des Pyrénées-Atlantiques appelle à la vigilance. Des vents violents doivent balayer Pau et l'Agglomération de jeudi soir à vendredi midi.

Selon le communiqué transmis par la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques "le vent d'ouest à nord-ouest souffle fortement et durablement sur le littoral avec des vitesses moyennes de 50 à 70 km/h et des rafales de 90 à 110, voire 120 km/h, principalement attendues en seconde partie de nuit prochaine et matinée de vendredi. Dans l'intérieur en plaine, ces rafales peuvent atteindre soudainement 90 à 100 km/h par séquences et notamment au passage d'averses soutenues, opérant sur des terrains gorgés d'eau. Sur le relief, le vent est violent sur les Pyrénées (sommets frontaliers et piémont) avec des rafales de 100 à 130 km/h."

Conséquences possibles : les toitures et les cheminées peuvent être endommagées. Des branches d’arbre risquent de se rompre. Les véhicules peuvent être déportés. La circulation routière peut être perturbée, en particulier sur le réseau secondaire en zone forestière. Quelques dégâts peuvent affecter les réseaux de distributions d’électricité et de téléphone et provoquer des coupures pendant des durées relativement importantes.

Conseils de comportement

Limitez vos déplacements. Limitez votre vitesse sur route et autoroute, en particulier si vous conduisez un véhicule ou attelage sensible aux effets du vent. Ne vous promenez pas en forêt et sur le littoral. En ville, soyez vigilant face aux chutes possibles d’objets divers. N’intervenez pas sur les toitures et ne touchez, en aucun cas, des fils électriques tombés au sol. Rangez ou fixez les objets sensibles aux effets du vent ou susceptibles d’être endommagés, si vous utilisez un dispositif d’assistance médicale (respiratoire ou autre) alimenté par électricité, prenez vos précautions en contactant l’organisme qui en assure la gestion.

Si vous devez installer un groupe électrogène, placez-le impérativement à l’extérieur des bâtiments.

L'alerte Orange provoque deux annulations