Lescar : l'avenue du Vert Galant fermée à la circulation

Publié le 29 janvier 2024 | Mis à jour le 02 février 2024
Dès jeudi 8 février à 9h, cet axe est fermé à la circulation pour une durée indéterminée. Une déviation est prévue pour les véhicules. Piétons et cyclistes pourront circuler sur le pont.

L’inspection, réalisée par l’Agglo sur l’ouvrage situé sur l’avenue, a révélé des signes de fragilité. L’avenue est fermée à la circulation pour raisons de sécurité.

Dès 9 heures, le jeudi 8 février 

Dès 9 heures, le jeudi 8 février : 

  • La circulation automobile sera donc interdite sur cet axe 
  • Les piétons et cyclistes pourront continuer à circuler sur le pont 
  • Un plan de déviation est prévu pour les poids lourds et les véhicules légers

Dans le cadre de la règlementation liée à l’environnement, des études préalables doivent être menées avant de procéder à des travaux. 

Les dates des travaux seront précisées dès l’achèvement des études préalables. 

Une déviation mise en place

Il sera impossible de traverser l’avenue du Vert-Galant. Les accès riverains et commerces de l’avenue seront maintenus par le nord et le sud. 

Il sera possible d’accéder aux autres commerces par le boulevard de l’Europe. 

Il sera également possible d’accéder au golf d’Artiguelouve, au camping de Lescar et au Groupe Daniel par la rocade. 

Un itinéraire de déviation dirigeant les poids-lourds et véhicules légers vers la rocade Ouest sera mis en place.

Des buses métalliques en état de dégradation avancée

L’Agglo inspecte régulièrement ses ouvrages d’art : ponts, passerelles et murs de soutènement pour s’assurer de leur état. 

Les deux buses métalliques de l’ouvrage avenue du Vert-Galant présentent des signes de fragilités. 

Ces buses permettent le passage du Lescourre sous l’avenue du Vert-Galant. Elles ne sont pas visibles depuis la route. Souvent utilisées dans les années 80-90 et conçues pour durer 50 ans, elles permettaient de réaliser des franchissements de ruisseaux ou de voirie rapidement et à un coût très avantageux. 

Le retour d’expérience montre que pour une durée de vie annoncée à 50 ans à la conception, ces buses sont en fin de vie au bout de 35 à 45 ans.

Cette technique de franchissement a été très utilisée pour les autoroutes et les routes nationales, départementales. Ce type d’ouvrage, malheureusement, vieillit très mal.

En 2018, le Cerema annonçait plus de 1000 buses métalliques sur le domaine routier national dont 30 % dans un état nécessitant des travaux rapidement ou urgemment.

Des études préalables à mener avant d’engager les travaux

Le ruisseau le Lescourre est un cours d’eau en zone Natura 2000. Ce qui implique, avant de réaliser des travaux, de réaliser des études préalables : étude géotechniques, loi sur l’eau, études environnementales, ainsi que des autorisations liées à l’environnement demandées à l’Etat. 

Les dates et durée de travaux seront précisées à l’issue des études préalables.

Un maitre d’œuvre spécialisé en réparation de buses métalliques a été mandaté pour mener les études de réparation ou de remplacement de l’ouvrage.