"Où est Angela ?" : le dispositif de lutte contre le harcèlement de rue à Pau

Publié le 22 décembre 2023 | Mis à jour le 29 décembre 2023

"Où est Angela ?" : le dispositif de lutte contre le harcèlement de rue à Pau

Mis à jour le 29 décembre 2023
L'Agglo et ses partenaires ont lancé en mai 2022, le plan de lutte contre les violences faites aux femmes et le harcèlement de rue : "Où est Angela ?". La Ville de Pau poursuit sa mobilisation et déploie plusieurs actions de sensibilisation, d'information et de formation.

Près d'une quarantaine d'établissements volontaires ont manifesté leur engagement en apposant sur leur vitrine un sticker dédié à l’opération « Demandez Angela ».

Cet élément visuel permet aux victimes de violence d’identifier facilement les établissements qui peuvent leur garantir un accueil sécurisé.

Le nombre de lieux refuges est amené à s’étoffer. Des séances de formation sont régulièrement organisées pour sensibiliser chacun aux bons gestes à adopter et accueillir en toute sécurité les personnes qui se sentent menacées.

Le harcèlement de rue est puni par la loi de peine d'emprisonnement et de lourdes amendes. 

Les différents comportements englobant le harcèlement de rue sont : outrage sexiste (dont la filature), injure, exhibition, harcèlement sexuel, agression sexuelle et viol.

Concrètement comment ça marche ?

Ce dispositif permet à tout un chacun de se rendre dans un lieu « refuge » et de demander « Où est Angela ? ». Cette question discrète est un signal d'alerte qui permet de faire comprendre qu'on se sent en danger. Chaque lieu identifié par le sticker "Où est Angela" est formé par le CIDFF et connait la procédure à suivre : isoler la personne en détresse, la rassurer la personne, appeler un taxi, voire alerte la Police.

« Où est Angela ? » vient renforcer et conforter les différentes actions entreprises dans la lutte contre les violences faites aux femmes et intra-familiales. Un travail qui mobilise depuis de longs mois l’hôpital, des institutions de l’Etat et les forces de l’ordre.

En associant les commerçants, bars, restaurants et établissements volontaires à cette opération, la Communauté d’agglomération souhaite impliquer chacun d’entre nous au plus près, car la lutte contre les violences et le harcèlement est l’affaire de tous. 

Fin 2021, la Direction régionale aux droits des femmes et à l’égalité de Nouvelle-Aquitaine a proposé aux collectivités territoriales volontaires de bénéficier d’un kit d’actions pour engager une démarche locale de lutte contre les violences sexuelles et sexistes dans l’espace public.

Dans les Pyrénées-Atlantiques, la Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées s’est portée volontaire et a été sélectionnée compte-tenu de son intérêt pour la question et des actions déjà engagées localement : arrêt de bus à la demande, déploiement plan de lutte contre les discriminations, plan d’actions avec ses partenaires dans la lutte contre les violences faites aux femmes."

Vous êtes commerçants, bars, restaurants et établissements volontaires et vous souhaitez rejoindre le dispositif Angela ?

Il vous suffit de contacter le service commerce à l'adresse suivante angela@agglo-pau.fr 

D’autres actions déployées au quotidien

  • Un flyer rappelant les différents numéros d’urgence et dispositifs d’orientation est régulièrement mis à la disposition du public et diffusé sur les panneaux publicitaires digitaux de la ville.
  • « L’arrêt à la demande », proposé par Idélis, permet aux personnes qui souhaitent s’arrêter au plus près de leur destination, de demander au chauffeur à descendre entre deux arrêts, sous réserve que le conducteur en valide la sécurité. Ce dispositif concerne l’ensemble des lignes sauf la F.