Les crèches "La Pépinière" et "Joyeux Béarn" sont labellisées AVIP

Publié le 07 juin 2023 | Mis à jour le 06 décembre 2023

Les crèches "La Pépinière" et "Joyeux Béarn" sont labellisées AVIP

Mis à jour le 06 décembre 2023
Ce label facilite l’accès à l’emploi des parents de jeunes enfants, notamment les mères isolées, et soutient l’accueil des jeunes enfants.

Le dispositif des crèches à vocation d’insertion professionnelle (AVIP) a une double mission :

  • Accueillir en crèche les jeunes enfants (0-3 ans) de parents sans emploi
  • Accompagner plus activement les parents bénéficiaires vers l’emploi ou la formation professionnelle

Dans le cadre de la Cité Educative, la Communauté d’agglomération et ses partenaires (Caisse d’Allocations Familiales, Pôle emploi, Conseil départemental) ont souhaité développer le concept de crèches AVIP dans une démarche expérimentale sur deux années.

Un premier appel à manifestation d’intérêt a été lancé courant 2021, et la crèche Joyeux Béarn, implantée au sein du quartier Saragosse, a obtenu la labellisation AVIP.

En 2022, la crèche du centre social "La Pépinière" obtient la labélisation AVIP

Fin 2023, 20% des places ou des enfants accueillis dans les crèches labellisées seront concernés par cette démarche

Cette expérimentation est rendue possible grâce au soutien financier spécifique de la Cité Educative, de la Communauté d’agglomération et de la Caisse d’allocations familiales, et à un travail partenarial renforcé entre les équipes de ces acteurs institutionnels.

Pourquoi labéliser une crèche AVIP ?

Faciliter l’accès à l’emploi des parents de jeunes enfants, notamment les mères isolées, et soutenir l’accueil des jeunes enfants (0-3 ans) : tels sont les objectifs des crèches à vocation d’insertion professionnelle (crèches AVIP).

La garde d’enfants, en particulier pour les mères élevant seules leurs enfants, constitue un frein majeur de retour à l’emploi, comme l’a à nouveau souligné le Président de la République lors de son intervention au congrès de la Fédération des acteurs de la solidarité, le 6 janvier 2022.

A Pau, 5% des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi évoquent une contrainte familiale qui freine leur recherche d’emploi, et il en est de même pour près de 10% des allocataires du RSA et des personnes accompagnées par le Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE).