15 février 2021
  • Partager

Ceinture verte : les premières exploitations maraîchères sont opérationnelles, une parcelle cherche toujours preneur

Tout juste un an après le lancement officiel de la Ceinture verte, les deux premières exploitations maraîchères sont opérationnelles. Deux autres seront installées d’ici le mois de mars, avec un objectif de dix installations par an jusqu’en 2030.

Plus qu’un projet d’installation agricole, la Ceinture Verte est un projet engagé en faveur d’une agriculture durable et respectueuse de l’environnement, équitable, créatrice d’emploi et de valeur ajoutée pour l’agglomération paloise. Deux installations individuelles sont situées à Meillon et Rontignon et deux, en semi-collectif, sont à Lescar.

Les travaux d’aménagement entrent dans leur phase finale avec un dernier chantier participatif organisé en février avec les élèves du Lycée Agricole Pau-Montardon. Un appel à candidature à destination des maraîchers expérimentés est en cours pour le site de Rontignon.

Ces actions concrètes en seulement quelques mois traduisent une volonté politique forte des élus de la Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées. Les territoires de Pau et de Valence sont les pionniers de ce mouvement, avec les deux premières coopératives créées. Par ailleurs, le dispositif a vocation à essaimer : l’ouverture de deux nouvelles coopératives est prévue pour le premier semestre 2021.

200 hectares

C’est la superficie de terres agricoles nécessaires pour satisfaire 10% de la consommation en légumes frais, bios et locaux des habitants de l’agglomération de Pau, soit 100 exploitations maraîchères de 2 hectares.

L’agriculture est au cœur du projet de territoire de l’agglomération, une composante essentielle de son identité, avec plus de 430 chefs d’exploitation et 40% de sa superficie.

Contribuer à la conservation de cette spécialité agricole et au développement d’une agriculture nourricière est un enjeu important et un objectif politique que l’Agglomération s’est fixé pour les prochaines années. Elle souhaite ainsi agir en faveur de la relocalisation de l’alimentation, du développement des circuits-courts, mais aussi reconnaître et valoriser le rôle d’une agriculture nourricière dans la transition écologique du territoire.

La SCIC Ceinture Verte Pau Pays de Béarn compte 21 associés :

  • La Communauté d’Agglomération Pau Béarn Pyrénées
  • Les structures de développement agricoles locales : La Chambre d’Agriculture, l’ABDEA, le CIVAM Bio, le Collectif Fermier 64, l’Espace test SAS Graines, le lycée agricole de Montardon, la légumerie Terra Alter
  • Des investisseurs solidaires
  • Des organismes bancaires
  • Les maraîchers s’installant via le dispositif
  • Les salariés de la Ceinture Verte