23 septembre 2019
  • Partager

La station hydrogène de Fébus : l'autre première mondiale

Pour alimenter Fébus, premier bus au monde de 18 mètres à rouler à l'hydrogène, la station de recharge constitue la seconde innovation mondiale de par son ampleur et sa technologie : les bus sont rechargés automatiquement en hydrogène 100% palois, 100% renouvelable. Une station mise en service le 20 septembre 2019.

Mis en service fin 2019, Fébus est le premier bus au monde de 18 mètres à rouler à l'hydrogène, en site propre (BHNS). Sa station de recharge en hydrogène, inaugurée le 19 septembre 2019, constitue la seconde innovation mondiale de par son ampleur et sa technologie. C'est la première infrastructure de distribution d’hydrogène pour véhicules capable de procéder à du « rechargement à la place » : les bus sont branchés par le chauffeur le soir et ce dernier vient les récupérer remplis le lendemain matin, le tout automatiquement.

Afin de garantir une continuité de service de la ligne bus, GNVert a « designer » avec le maximum de redondance et de sécurité. Cela signifie que sont prévus des équipements supplémentaires et des modes opératoires de secours permettant de garantir la distribution de l'hydrogène nécessaire pour assurer l'exploitation du service Fébus.

L’électricité nécessaire à la production d’hydrogène est issue des énergies renouvelables et sera à terme fournie à 100% par des panneaux solaires installés sur place pour une production 100% verte. A la clé, des Fébus performants et zéro émission puisqu’ils n’émettent aucun gaz à effet de serre et ne restituent que de l’eau dans l’atmosphère.

Le choix de la technologie hydrogène est cohérent avec le Plan Action Climat Pau Béarn Pyrénées et la stratégie énergétique française. C’est un choix d’avenir visant à capitaliser sur l’expertise du territoire dans le domaine des énergies afin de structurer localement, autour de Fébus et de sa station, une filière d’excellence en matière de mobilité hydrogène.

La station de production et de distribution, située sur le centre d’exploitation des transports urbains IDELIS à Pau, a été construite en partenariat avec GNVert, filiale du Groupe ENGIE spécialisée dans la mobilité durable en groupement avec VAN HOOL, leader européen en matière de construction de bus à hydrogène. Le fournisseur d’électrolyseur est ITM Power tandis que Ballard est le fournisseur de la pile à combustible des Fébus.

L'inauguration de la station hydrogène, jeudi 19 septembre 2019, a donné l'occasion à François Bayrou de rappeler les enjeux de cette innovation. Dans son discours, le Président de la Communauté d'agglomération Pau Béarn Pyrénées, rappelait que "nous lançons une révolution à l'échelle mondiale, dont nous sommes les pionniers. Du point de vue de l'oxygène, cette station est l'équivalent d'une forêt de 88 hectares. Projet extrêmement audacieux, imaginatif dans la recherche des subventions, on a apporté quelque chose de doublement intéressant à notre Ville : d'abord un bus à haut niveau de service par sa beauté, sa régularité, son utilisation agréable. Mais aussi l'image d'une ville dans le monde. Pour Pau, c'est donc coup double dans la vie quotidienne et pour l'image de la cité."

La station hydrogène a été inaugurée par :

  • François Bayrou, Président de la Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées
  • Eric Spitz, Préfet des Pyrénées-Atlantiques
  • Nicolas Patriarche, Président de Pau Béarn Mobilité
  • Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine
  • Jean-Jacques Lasserre, Président du Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques

Une inauguration en présence de :

  • Vincent Lamy, délégué territorial Engie Nouvelle Aquitaine
  • Van Hool
  • ITM Power

L’autonomie des Fébus est de 240 km, soit une performance équivalente à celles d’un tramway pour un investissement trois à quatre fois moins élevé.

540

C'est en mètres carrés la dimension du nouvel atelier de maintenance conçu pour accueillir 2 Fébus dans l'atelier en même temps. Il est composé de deux travées : une pour le travail en hauteur équipé d'une plateforme élévatrice de 8 m de longueur et d'un pont roulant de 2 tonnes; une autre équipée d'un pont ciseaux disposant de 3 points de levage (13,5 tonnes par points de levage capacité 40,5 tonnes) pour permettre le levage de Fébus.

Mobilité hydrogène : vers une filière d'excellence à Pau

Lauréat 2018 du trophée de la transition énergétique dans la catégorie "Transport durable", le projet Fébus fait du territoire palois un fer de lance en matière de mobilité hydrogène à l’échelle nationale et européenne. La nouvelle unité de production incarne cette ambition et constitue le noyau dur d’une filière d’excellence en devenir.

L’histoire du développement économique de l’agglomération paloise est intimement liée à celle des énergies. L’implantation de longue date sur son territoire d’acteurs de premier plan comme Total ou encore Teréga a façonné le visage d’une industrie locale spécialisée dans le secteur du gaz, avec notamment le bassin de Lacq. L'agglomération Pau Béarn Pyrénées choisit de capitaliser sur cette expertise historique pour miser logiquement sur l’hydrogène.

L’hydrogène, c’est poser un choix pour l’avenir

La production locale d’hydrogène se prête, au-delà même des transports, à de multiples usages au service de la nécessaire transition énergétique, de la santé publique et de qualité de vie des citoyens. En cela, Pau Béarn Pyrénées poursuit avec cohérence la politique Energie-Climat déployée sur son territoire depuis plus de dix ans maintenant, et récompensée en 2016 par le label national « Territoires Hydrogène » pour le projet partenarial "Electromobilité intégrée : l’hydrogène comme vecteur de développement de la mobilité propre et d’intégration des réseaux énergétiques".

L’avenir de l’économie paloise et béarnaise, ensuite. Les énergies renouvelables, au premier rang desquelles l’hydrogène, constituent un vecteur de croissance économique et d’accompagnement des mutations industrielles par le développement de nouveaux métiers et de nouvelles compétences dans le cadre d’une filière d’excellence éco-responsable.