06 avril 2021

Le Plan de Sauvegarde du patrimoine palois devant la Commission nationale du Patrimoine et de l’Architecture

Après trois années d'études, le projet de Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV) de Pau franchit une étape importante avant d’être présenté devant la Commission Nationale du Patrimoine et de l'Architecture en juin prochain.

Pau est aujourd’hui la ville ayant réussi l’élaboration de ce document d’urbanisme dans le délai le plus court, 5 ans contre 10 à 15 ans en moyenne.

Ceci traduit une forte volonté politique de préserver le cadre de vie ainsi que la richesse architecturale et paysagère de la ville. "C'est un élément de renforcement de l'attractivité résidentielle", se félicite François Bayrou.

Ce document permet donc la conservation et la valorisation du patrimoine architectural de la ville, paysages compris. Il en concilie la protection et la valorisation avec la ville d’aujourd’hui selon un Plan coconstruit entre la Ville de Pau et l'Architecte des Bâtiments de France qui révèle les richesses du 17e au 21 siècle.

Le projet de PSMV vient compléter une politique globale de préservation et de mise en valeur du patrimoine qui se décline à toute les échelles : PLU intercommunal, site patrimonial remarquable et aujourd’hui PSMV. Cette articulation de l’ensemble de la palette réglementaire existante en France et traduite dans les codes de l’urbanisme, du patrimoine ou de l’environnement, est montrée en exemple en France, mais également à l’international, notamment avec la formation internationale des chefs de projets patrimoine, à l’occasion d’un colloque franco-chinois.

Le secteur sauvegardé de Pau

Créé par arrêté préfectoral le 3 mai 2016 sur un périmètre de 85 hectares, il couvre le centre historique de Pau.

Valorisation du patrimoine historique : le site patrimonial remarquable de Pau