Reconfiguration de l'entrée Est et mutation de l'îlot Batsalle : le projet en images

01 février 2021

Reconfiguration de l'entrée Est et mutation de l'îlot Batsalle : le projet en images

Dans le cadre de la mutation (démolition/reconstruction) d'un îlot insalubre dit « Îlot Batsalle », l’Agglomération a bénéficié d’une opportunité d’acquisition foncière permettant d’envisager l’aménagement du carrefour situé à l’intersection de la rue de Batsalle, de l’avenue du Général de Gaulle et du boulevard d’Alsace Lorraine.

Concertation publique. Le grand public peut s'exprimer du 28 janvier 2021 au 23 avril 2021 inclus sur le projet d'aménagement de reconfiguration de l’entrée Est et mutation de l’îlot Batsalle. Lire tous les détails sur cette concertation.

L’extrémité sud des Allées de Morlaàs

AVANT - APRES : l’extrémité sud des Allées de Morlaàs

L’insertion d’une ligne de transport en commun performant sur l’avenue du Général de Gaulle constitue une opportunité de requalifier les Allées de Morlaàs pour apaiser les circulations motorisées et redonner de la place aux modes doux, celles-ci constituant un axe historique pour le déplacement des modes doux en entrée de ville, avec : 

  • La mise à sens unique de l’extrémité des Allées de Morlaàs, 
  • La réduction du stationnement à un seul côté, 
  • L’aménagement d’une piste cyclable bidirectionnelle d’une largeur de 3,00 m, 
  • La création d’aménagements paysagers valorisant la contre allée et confortant les arbres existants 
  • Une nouvelle mise en lumière par du matériel d’éclairage public plus bas positionné côté jardin. 

Le jardin de la statue du Général Poeymirau est requalifié et valorisé par : 

  • L’élagage des pins permettant de retrouver des vues sur la statue, 
  • L’aménagement d’un parvis au centre du jardin permettant de recevoir des évènements ponctuels, 
  • L’aménagement d’allées et l’installation de mobilier urbain favorisant la déambulation dans le jardin, 
  • Le renforcement des plantations renforcées côté sud afin d’isoler le jardin de l’avenue. 

Carrefour boulevard du Général de Gaulle / boulevard Alsace Lorraine

AVANT - APRES : Carrefour boulevard du Général de Gaulle / boulevard Alsace Lorraine

La libération partielle du foncier de l’angle Nord Est de l’ilot Batsalle permet d’envisager la requalification du carrefour afin d’inciter les automobilistes à emprunter la « Grande boucle » - c’est à dire bifurquer sur le boulevard Alsace Lorraine ou la rue Batsalle afin de contourner le centre-ville et de souligner l’effet de seuil imposé par le nouvel immeuble (projet Sagec) en cours de livraison. Ainsi, le boulevard du Général de Gaulle présentera à terme, deux voies de bus latérales et deux voies de circulation générale. Sur les trottoirs les pistes cyclables unidirectionnelles d’une largeur de 2,00 m s’insèreront en bandes sur le nouveau giratoire, l’ilot central de ce dernier présentera un traitement végétal dense composé d’arbustes et de couvre-sol limitant ainsi l’entretien. Enfin, des mats d’éclairage type « aiguilles » renforceront visuellement cet effet de seuil. 

Place Arribes

AVANT - APRES : Place Arribes

La réduction du niveau de trafic automobile ainsi que l’apaisement des circulations consécutifs à la  création de l’effet de seuil au niveau du carrefour Alsace Lorraine / Batsalle permettra d’envisager la  requalification de la placette Arribes située à l’angle des rues Castetnau et Faisans. L’objectif sera de  redonner à la placette une emprise cohérente avec les usages d’une place de cœur de quartier avec : 

  • Le déplacement et l’enfouissement des conteneurs à ordures ménagères sur la rue Arribes, 
  • La suppression de stationnement permettant d’élargir la place et de mettre en œuvre des espaces plantés généreux et ombragés accompagnés de mobilier urbain, 
  • La libération de l’espace au droit des commerces de restauration existants afin de favoriser l’installation de terrasses, 
  • La conservation de places de stationnement sur les rues Arribes et Castetnau, 
  • La création d’aménagements paysagers généreux avec des arbres à petit développement à  l’échelle du tissu urbain, 
  • La mise en lumière de la place par des mats « allumette » de hauteur 4m. Les rues étant éclairées par des appliques en façades. 

Les aménagements paysagers

La palette végétale de l’avenue est déjà conséquente de par les arbres existants (Tilia tomentosa, Gingko biloba, Albizia jullibrissin, Magnolia grandiflora, Cedrus atlantica ou encore Tilia cordata etc. ). 

Ainsi les nouvelles plantations d’arbres viennent apporter de la diversification en termes d’essences végétales et de strates. Des cépées sont introduites afin d’avoir des arbres à hauteur d’homme sur les trottoirs. 

La strate basse sera composée d’arbustes bas et de couvre sol persistant présentant des feuillages et floraisons qui donneront à cet espace une harmonie tout au long de l’année et favoriseront le repos et la détente avec le mobilier associé. 

Favoriser la biodiversité

Les palettes végétales proposées visent à favoriser la biodiversité. Ainsi les essences seront variées en termes de strates (arbres, cépées, arbustes, vivaces, couvre-sols, grimpantes) mais également en termes d’espèces afin notamment de pouvoir pallier aux épidémies (ravageurs ou maladie) qui en cas de plantation monospécifique peuvent s’avérer très dommageables pour l’environnement. Par ailleurs, certains alignements d’arbres monospécifiques ont volontairement été remplacés non seulement pour introduire de la diversité mais aussi pour prévenir l’avenir en s’orientant vers des espèces adaptées au réchauffement climatique. 

Le projet en chiffres

  • Arbres existants conservés : 78
  • Arbres abattus pour mauvais état sanitaire ou incompatibilité avec le projet : 29
  • Arbres tiges et cépées plantés : 90 (+ 84%)
  • Surface végétalisée actuelle : 1942 m2
  • Surface végétalisée future : 5300 m2
  • Création ou confortement d'aménagements cyclables : 2090 m.
  • Installation d'appuis vélos : 40
  • Voie réservée aux bus : 720 m.
  • Surface de trottoirs réaménagés : 13000 m2
  • Places de stationnement existantes : 125
  • Places de stationnement projetées : 76
  • Places de stationnement supprimées : 49