25 mars 2019
  • Partager

Territoire d'Industrie, un dispositif pour accélérer le développement des projets industriels

Pau, au centre du territoire allant de Lacq à Tarbes, devient un acteur majeur du nouveau dispositif économique destiné à accroître l'attractivité du territoire, encourager l'innovation, développer le tissu d'entreprises, attirer, former et recruter.

Une vingtaine de Territoires français d'Industrie, dont Lacq-Pau-Tarbes, ont été identifiés pour constituer des territoires pilotes d'un nouveau dispositif d'accompagnement aux secteurs à forte dimension industrielle. Ce soutien, marqué par un engagement financier de l’État, s'inscrit dans le cadre d'une stratégie de reconquête industrielle et de développement lancée par le Gouvernement et le Conseil National de l'Industrie (CNI) pour accompagner la réindustrialisation de la France.

La mise en œuvre du dispositif repose sur une contractualisation des priorités, actions et engagements des différents partenaires. Les territoires doivent donc élaborer un contrat « Territoire d'Industrie » en partenariat avec les porteurs de projets et les parties prenantes.

Ce contrat inclut :

  • un volet stratégique, répertoriant les enjeux, ambitions et priorités du territoire en matière de développement industriel ;
  • un plan d'action organisé autour d'un portefeuille de projets et de fiches actions retenus.

Le secteur Lacq-Pau-Tarbes bénéficie de contrats avec l'Etat, la Région Nouvelle Aquitaine et la Région Occitanie, le Pôle métropolitain Pays de Béarn, la Communauté d'Agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées, les communautés de communes du Pays de Nay et de la Haute Bigorre.

Les moyens mis à disposition forment une sorte de panier de services à destination dont chaque territoires sélectionné pourra se saisir pour développer ou renforcer ses projets. Un tel panier de services représente un total de 17 mesures pour répondre à 4 besoins des Territoires d'Industrie : recruter, innover, attirer et simplifier.

François Bayrou et Dominique Mockly (Teréga) référents pour le Béarn

Dans chaque Territoire d'Industrie, un comité de projet est mis en place, animé et présidé par un binôme constitué d'un élu du territoire et d'un industriel volontaire et reconnu, comité qui a pour mission de définir et suivre la mise en œuvre du projet formalisé sous forme de contrat.

Compte tenu de la dimension inter-régionale du territoire Lacq-Pau-Tarbes, deux binômes de pilotage sont mobilisés :

  • pour le Pays de Béarn : François Bayrou, référent élu et Dominique Mockly (Directeur Général de Teréga), référent industriel.
  • pour les Hautes-Pyrénées : Gérard Trémège, référent élu et Marc Mesplarau (UIMM Adour Pyrénées / DAHER), référent industriel ;

Chaque territoire élabore et met en œuvre son projet de territoire, en identifiant des fiches projets prioritaires.

Le lundi 25 mars 2019, François Bayrou, Président de la Communauté d'Agglomération Pau Béarn Pyrénées et Président du pôle métropolitain Pays de Béarn, et Gérad Trémèges, Président de la Communauté d'Agglomération Tarbes Lourdes Pyrénées, signent le protocole d'accord. Le 26 mars, la phase de déploiement est pilotée par les Régions concernées.

Lacq-Pau-Tarbes : un territoire à forte valeur industrielle et économique

Forte d'une histoire industrielle et économique riche, le Territoire d'industrie Lacq-Pau-Tarbes a développé un modèle industriel fondé sur l'activité des filières de référence soutenues par la présence d'entreprises leaders sur leurs marchés et d'un réseau de sous-traitants spécialisés.

Cet écosystème encourage et exploite divers atouts du territoire : des infrastructures industrielles de haut-niveau, un pôle de formation supérieure et de recherche reconnu, une main d'oeuvre qualifiée. Ce cercle vertueux constitué d'un environnement économique favorable et d'acteurs industriels importants a permis de construire et maintenir l'identité et la compétitivité du territoire.

40 actions d'ores et déjà identifiées

L'Etat insiste sur la dimension itérative du contrat, dont la durée de mise en œuvre sera de quatre ans. 40 actions sont identifiées et le contrat dans lequel s’inscrivent ces actions met en lumière la stratégie territoriale repensée qui s’articule autour de deux niveaux, macroéconomique et sectoriel.

Au niveau macroéconomique :

Enjeu 1 - Accroitre l’activité du territoire

Enjeu 2 - Encourager l’innovation

Enjeu 3 - Développer le tissu d’entreprises PME-PMI

Enjeu 4 - Consolider le capital humain : attirer, former, recruter.

Au niveau sectoriel :

Axe 1 - Renforcer les filières clés : énergie et géosciences, chimie, aéronautique et agroalimentaire ;

Axe 2 - Promouvoir le développement de l’hydrogène ;

Axe 3 - Faciliter la mobilité à l’échelle du territoire ;

Axe 4 - Résoudre le problème des traitements des déchets.

38 000 salariés

Sur le Bassin de l'Adour, l'industrie représente près de 2400 entreprises et 38 000 salariés, soit 17% des emplois tous secteurs confondus. Un emploi industriel induit trois emplois dans le tissu économique. La métallurgie représente 53% des emplois industriels et 780 entreprises dont 90% comptent moins de 50 salariés.

Quelques projets de la Communauté d'Agglomération Pau-Béarn-Pyrénées

  • La biométhanisation des boues Cap Ecologia : mise en place d'une unité de biométhanisation pour le traitement des boues usées avec la valorisation énergétique photovoltaïque et méthanation ;
  • L'accompagnement de la transformation des friches industrielles : création d'un « fonds friche » permettant d'acquérir, dépolluer, restituer en état d'usage adapté au développement économique industriel des zones aujourd'hui délaissées, à proximité du Gave de Pau, aux enjeux écologiques et environnementaux majeurs ;
  • La réalisation d'un taxiway d'accès à la plateforme Aérosite. L'objectif est de construire un taxiway pour raccorder la zone d'activité Aérosite aux pistes de l'Aéroport Pau-Pyrénées, permettant ainsi aux entreprises implantées sur la zone d'optimiser leur logistique et d'effectuer des opérations de maintenance aéroportuaire civile et militaire ;
  • L'expérimentation de panneaux solaires photovoltaïques organiques pour accompagner l'émergence de la filière
  • La Communauté d'Agglomération Pau Béarn Pyrénées et des acteurs privés, en lien avec l’Université de Pau et des Pays de l'Adour sont maîtres d'ouvrage. La Ville de Pau est contributrice. La finalité est de favoriser l'installation d’une unité de production photovoltaïque à partir de matière organique avec expérimentation sur des bâtiments publics.

Les autres projets

La Communauté de communes de Lacq-Orthez a comme projets :

  • Production d’hydrogène vert par électrolyse
  • Production de biogaz et de digestat sur le site de Mourenx
  • Extension de la plateforme R&D et transfert technologique Chemstart'Up - Promotion de la plateforme et prospection de projets collaboratifs auprès des TPE/PME régionales

La Communauté d'Agglomération Tarbes Lourdes Pyrénées développe cinq projets phares

  • Bâtir une stratégie d’attractivité commune « gagnant – gagnant » à l’échelle du territoire d’industrie Lacq-Pau-Tarbes en y intégrant une démarche à l’export. : à partir des diagnostics d’attractivité, il s’agit de mener des actions communes pour vendre industriellement notre territoire
  • La mise en place d’un HUB industriel autour de la maintenance, réparation, révision (MRO) aéronautique et l’e-aéronautique sur le pôle Pyrène Aéro-Pôle / Pyrénia : tiers-lieux, espace de coworking, etc. : : il s’agit de développer plusieurs projets : immobiliers, bourse à l’innovation permettant d’implanter sur le territoire des startups autour des thématiques maintenance aéronautique et e-aéronautique (avion du futur).
  • La création d’une plateforme d’accélération et d’innovation : vitrine de l’industrie du futur : développer un projet de transfert technologique permettant d’accompagner les TPE, PME et ETI autour de la digitalisation et robotisation
  • La requalification de friches industrielles à partir d’une expérimentation OPAF RI (Opération Programmée d’Amélioration des Friches en Renouvellement Industriel (OPAF RI) : aider les propriétaires bailleurs à rénover leurs patrimoine industriel
  • Développer les solutions Smart Grid à partir de démonstrateurs d’énergie : Projet I.Z.A.R.D (Innovations pour les Zones d’Activité dans les Réseaux D’énergie) : créer un démonstrateur énergétique sur le territoire afin d’accompagner la transition à l’échelle 1

L'aéronautique, première filière économique en Béarn
L'agroalimentaire, domaine d'excellence économique au coeur de la 1ère région agricole européenne
Economie : l' Agglomération, capitale européenne des géosciences et du génie pétrolier
Chimie : ici s'inventent les matériaux d'avenir
L'enseignement supérieur et la Recherche touchent l'excellence