23 avril 2020
  • Partager

Anders ZORN, ( Mora, Suède, 1860 – Stockholm, 1920 )

" Pêcheurs de Saint-Yves ", 1888, peinture à l'huile, 128 x 86 cm, dépôt du musée d'Orsay

Nom
Anders ZORN, ( Mora, Suède, 1860 – Stockholm, 1920 )

Adresse
Musée des Beaux-Arts de Pau, Rue Mathieu Lalanne, Pau, France

Téléphone
05 59 27 33 22

Tarifs
gratuit

Horaires
du mardi au dimanche de 11h à 18h Fermeture le lundi

ZORN-RMN-2015-complet

Anders Zorn est né à Mora, petit village au centre de la Suède. Il est Issu d'une famille de modestes paysans. Proche de la nature, émerveillé par la variété des paysages il développe au gré des saisons un sens aigu de l'observation. Dans cet environnement familier, avec pour bagage les quelques bases de l'enseignement artistique reçu à l'école, il fait, à l'aquarelle, ses premiers portraits de paysans, de filles de ferme et des études de plein air dans les forêts alentours.

En 1879, Zorn intègre l'Académie Royale des Beaux-Arts de Stockolm. Il y séjourne deux ans.

Il entreprend ensuite une série de voyages en Europe et s'installe temporairement en Angleterre.

Le " Pêcheur de St Yves ", exécuté en Cornouailles, reflète ses influences où s'exprime toute sa sensibilité d'homme du nord. En effet, dans ce paysage marin, l'artiste révèle son caractère contemplatif à travers cet audacieux portrait où les personnages, de dos au spectateur, semblent absorbés par le large.

Cette œuvre, comme un symbole de l'évolution de sa vie artistique, est l'une des toutes premières peintures à l'huile de l'artiste. Traitée dans une lumière sourde, Zorn scinde sa composition par une ligne oblique, et confère ainsi à l'œuvre une lecture en deux temps. La brosse large et précise laisse apparaître des personnages parfaitement nets au premier plan, tandis qu'un léger effet de brume donne au delà du mur, une sensation un peu voilée.

Après un séjour à Paris, Zorn retourne en Suède en 1896 et installe son atelier dans sa ville natale de Mora. Couronné de succès de son vivant, il embrassa, avec la même réussite, le paysage, le portrait, mais aussi la gravure. Son œuvre, diffusé dans les grandes collections Européennes et Américaines en fait incontestablement le chef de file de la peinture suédoise du XIX° siècle.

Notice réalisé par DV

Les œuvres à découvrir

Visite virtuelle du Musée des Beaux-Arts avec zoom sur les oeuvres