Des abeilles au parc Beaumont

07 mai 2021

Des abeilles au parc Beaumont

Depuis le jeudi 6 mai, deux ruches sont installées sur l’île de l’étang du parc Beaumont. Cette initiative s’inscrit dans un plan en faveur de la biodiversité et des pollinisateurs domestiques et sauvages en ville. Les abeilles sont de la race Buckfast, réputée pour sa douceur.

Agir pour les pollinisateurs en ville

L’Agglomération et la Ville se sont engagées dans un programme de trois ans (2019-2021) pour préserver les pollinisateurs sauvages et rétablir une trame d’espaces verts qui leur sont favorables avec le soutien financier de la Région Nouvelle-Aquitaine et en partenariat avec le Conservatoire des espaces naturels d’Aquitaine. L’abeille domestique (Apis mellifera), élevée pour son miel, est aujourd’hui bien connue pour son rôle dans la pollinisation. Pourtant, il existe des milliers d’espèces de pollinisateurs sauvages, moins connues, qui assurent une grande partie de la pollinisation des plantes à fleurs : mouches, guêpes, abeilles sauvages, bourdons, papillons, scarabées… Ces insectes pollinisateurs sauvages rendent des services estimés à 1,5 milliard d’euros par an en France. Pour autant, il est nécessaire de porter une attention particulière pour limiter la concurrence entre abeilles domestiques et abeilles sauvages. L’enjeu est de trouver un équilibre en encadrant l’installation de nouveaux ruchers mais surtout et prioritairement d’augmenter la ressource disponible pour l’ensemble des insectes pollinisateurs. 

Accompagner l’installation des ruchers en ville

En parallèle du programme en faveur des pollinisateurs sauvages, la Ville de Pau accompagne l’installation de ruchers pédagogiques en veillant à un développement mesuré pour limiter la compétition avec les abeilles sauvages. Plusieurs ruchers sont aujourd’hui installés sur l’espace public et sont le support d’animations par le rucher école du Béarn et l’association Artpiculture. Ainsi, la Ville de Pau accompagne le développement de ruchers en ville pour soutenir l’activité apicole, la formation des apiculteurs amateurs et sensibiliser le grand public aux enjeux de biodiversité. Installés sur l’espace public, ils sont le support d’animations par le rucher école du Béarn et l’association Artpiculture. Pour la biodiversité et l’équilibre entre espèces domestiques et sauvages, le développement de ces ruchers restera limité.

Augmenter la ressource disponible

Afin de limiter la concurrence entre abeilles domestiques et sauvages, la priorité reste d’augmenter la ressource disponible notamment par la gestion différenciée des espaces verts, le développement de la flore spontanée en ville, mais aussi la végétalisation en privilégiant la restauration de milieux favorables aux pollinisateurs (prairies mellifères, lisières forestières, permis de jardiner, refuges de biodiversité…). La gestion différenciée, la plantation de semences locales et mellifères, les actions de sensibilisation de la maison du jardinier s’inscrivent tout naturellement dans ce programme, La préservation des pollinisateurs s’inscrit dans un plan plus large de gestion écologique des espaces publics, comprenant non seulement la gestion différenciée mais aussi les éco-pâturages, la valorisation des déchets verts, l’utilisation de semences locales… 

Du 11 au 30 mai, les pollinisateurs sont à l’honneur dans le cadre des Rendez-vous avec la nature

Du 11 au 30 mai

  • SPIPOLL suivi photographique des insectes pollinisateurs. Exposition de l’Office Pour les Insectes et leur Environnement et du Muséum d’Histoire Naturelle

Ce projet de sciences participatives qui s’adresse à tous, a pour but d’étudier les pollinisateurs et leurs interactions avec les plantes. Découvrez cette exposition de l’Office Pour les Insectes et leur Environnement (OPIE) et du Muséum National d’Histoire Naturelle. Puis c’est à votre tour ! Vous votre appareil photo numérique, choisissez une plante en fleur et de photographiez tous les insectes s'y posant pendant 20 min. Ensuite, triez les photos et postez sur www.spipoll.org en tentant d'identifier les insectes. À vos marques, prêts, photographiez !

Halles de Pau, rue de la République - Du mardi au samedi de 7h à 13 h ou 15h* et le dimanche de 9h à 13h ou 15h* (* en fonction des commerçants)

Jeudi 20 mai, de 18h30 à 20h

  • Les pollinisateurs : pourquoi est-il important d'agir ?

La contribution écologique apportée par les pollinisateurs est indispensable à la Nature et à l'Homme. Pour autant, leurs populations subissent un déclin important dont les causes sont connues et multiples. Les activités humaines ont un impact important sur la dégradation des habitats et des ressources alimentaires des insectes pollinisateurs. On ne présente plus l'abeille domestique, mais saviez-vous que les autres pollinisateurs sauvages jouent un rôle primordial dans la pollinisation ? Comment peut-on agir pour les protéger, ici et maintenant ? Un café biodiversité en visioconférence proposé par Ecocène et la Ville de Pau. Lien communiqué lors de l’inscription : à info@ecocene.fr ou au 05 59 32 12 36

Samedis 22 et 29 mai de 9h à 12h

  • De l'abeille à la fourchette

Découvrez le lien entre les abeilles et notre alimentation. Puis, place à l'atelier cuisine ! On prépare et on déguste ensemble des produits locaux, de saison et issus de l'agriculture biologique ! Dès 7 ans. Un atelier cuisine proposé par Artpiculltureur sur inscription par mail : pistil@artpiculture.org Lieu de rendez-vous communiqué lors de l’inscription.

Mercredi 26 mai, de 14h à 17h

  • Soyons polli’ !

Observez les coins de natures favorables à la découverte des pollinisateurs sauvages. Découvrez la diversité des abeilles solitaires, leur milieu, leur beauté et le lien entre la présence des pollinisateurs, notre alimentation et nos conditions de vies. Grâce à un protocole simple et attrayant, reposant sur l'identification d’insectes, photographiez les butineurs et enrichissez l'inventaire Spipoll. Enfin, participez à la construction d'un hôtel à insectes. Une animations proposé par Artpicullture. Dès 7 ans. Matériel fourni. Sur inscription à graine@artpiculture.org Jauge : 5 personnes. Lieu de rendez-vous communiqué lors de l’inscription.

Jeudi 3 juin, de 18h30 à 20h

  • Préservation de la biodiversité : comment être acteur avec les sciences participatives ?

Nous nous demandons parfois comment contribuer à la préservation de la biodiversité, au-delà de nos actions individuelles. Une des façons d'agir est de prendre part à des inventaires participatifs. Le but ? Collecter sur un territoire déterminé des données sur des insectes, mammifères, poissons, plantes sauvages, etc. Comment participer à de tels inventaires ? Quels sont leurs impacts concrets sur la sauvegarde de la biodiversité ?

Un café biodiversité en visioconférence proposé par Ecocène et la Ville de Pau. Lien communiqué lors de l’inscription : à info@ecocene.fr ou au 05 59 32 12 36.

Les espaces verts bénéficient d'une gestion différenciée