15 janvier 2019
  • Partager

Hélioparc soutient l’innovation au sein de l'Agglomération

De manière à pérenniser un modèle économique vertueux, le Département 64 met à disposition de la Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées les biens de la Technopole Hélioparc lui appartenant. L'Agglomération exerce une nouvelle compétence en matière d’immobilier d’entreprises.

Nom
Technopole Hélioparc

Adresse
2 avenue Président Pierre Angot, 64000 Pau

Téléphone
05 59 02 48 48

Adresse email
contact@helioparc.fr

Très engagée dans une politique active en faveur du développement des entreprises et de l’emploi, la Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées s’investit pour contribuer à créer et sécuriser les projets de création et de développement d’entreprises sur son territoire.

Dans ce cadre, elle propose notamment une offre foncière et immobilière adaptée ou encore des aides à l’innovation et l’entreprenariat, en soutenant par exemple le développement de nombreuses start-up.

Depuis le 1er janvier 2019, une étape supplémentaire est franchie avec l’entrée en vigueur de la Délégtion de service Public portée par la Communauté d'agglomération pour la gestion de la Technopole Hélioparc.

Dans le cadre de la loi Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe), le Département des Pyrénées-Atlantiques a perdu sa compétence en matière d’interventions économiques.

Il a donc été décidé que la Communauté d'agglomération reprenne certaines prérogatives exercées jusqu’alors par le Département.

Cela s'est traduit le 14 janvier 2019 à Hélioparc par la signature de :

  • la convention de mise à disposition d’Hélioparc entre la Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées et le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques ;
  • la délégation de service public attribuée à la SEM Helioparc pour la gestion de la technopole ;
  • la convention de délégation partielle d’octroi des aides à l’immobilier d’entreprise entre le Département 64 et la Communauté d'agglomération Pau Béarn Pyrénées.

Hélioparc : créateur d'activités depuis 1987

En 1987, date de création de la SEML Hélioparc, le pari était osé : créer de l’activité sur notre territoire en encourageant les échanges scientifiques et techniques susceptibles de générer des projets innovants et donc de l’emploi.

30 ans plus tard, le développement d’Hélioparc témoigne de sa réussite.

La Technopole Hélioparc, qui comprend 12 immeubles équipés des nouvelles technologies, a développé sur son site des thèmes scientifiques en adéquation avec son environnement économique, universitaire et industriel : géosciences, énergie, environnement, matériaux et la métrologie, informatique, communication, logiciels et imagerie, sciences du vivant dans l’agroalimentaire.

Elle accueille 150 entreprises, laboratoires de recherche et organismes de soutien à l’innovation, représentant plus de 1300 personnes.

Conjointement, la technopole offre des services : gardiennage, restauration, salles de réunion, auditorium, maintenance. Ceci afin de faciliter les conditions de travail de ses résidents.

La Technopole Hélioparc est l’outil central de soutien à l’innovation et à l’entreprennariat au sein de la Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées.

Le département des Pyrénées-Atlantiques, propriétaire des bâtiments, avait confié à la SEM Hélioparc Pau-Pyrénées un contrat de délégation de service public pour la gestion et l’animation de la technopole Hélioparc depuis 1987. Ce contrat de délégation a expiré le 31 décembre 2018.

Compte tenu de l’entrée en vigueur de la loi Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe) en janvier 2017, le Département a perdu sa clause de compétence générale et sa compétence en matière d’interventions économiques. Il ne pouvait donc pas continuer à exploiter la technopole Hélioparc.

De manière à pérenniser le modèle économique vertueux mis en place par la SEM (financement des activités d’incubation par les loyers versés par les entreprises hébergées sur le site), il a été convenu que le Département mette à disposition de la Communauté d’agglomération les biens de la technopole lui appartenant afin que cette dernière puisse exercer cette nouvelle compétence en matière d’immobilier d’entreprises.

Le contrat, conclu pour une durée de quatre ans du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2022, met à la charge de la SEM Hélioparc Pau-Pyrénées :

  • la gestion des locaux, voies et réseaux divers
  • la sélection des entreprises destinées à occuper les locaux de la technopole
  • le conventionnement avec les entreprises destinées à occuper le technopole
  • la proposition et la réalisation de services aux entreprises occupantes de la technopole
  • la sortie des entreprises de l’espace technopolitain
  • le maintien d’un taux d’occupation de 9 % des surfaces de la technopole par des entreprises en incubation
  • l’émergence de projets de transferts de technologie et la recherche de partenariats et de réseaux
  • le maintien des certifications et labels de la technopole
  • la promotion, la communication et l’animation de la technopole.

La Communauté d'agglomération Pau Béarn Pyrénées prendra en charge les travaux et opérations de maintenance majeure. Un programme bisannuel de travaux sera défini en lien avec le délégataire, pour un montant maximal annuel de

350 000 € TTC. La SEM versera une redevance annuelle d’un montant de 125 000 € HT.

Depuis le 1er janvier 2017, la loi NOTRe a attribué aux intercommunalités la compétence de définition et d’octroi des aides en matière d’investissement immobilier des entreprises.

Les intercommunalités peuvent toutefois choisir de déléguer aux départements la compétence d’octroi de tout ou partie de ces aides.

Afin de renforcer l’aide économique au développement des acteurs économiques de son territoire en optimisant les financements publics dédiés aux entreprises, la Communauté d’Agglomération Pau Béarn Pyrénées a souhaité conventionner avec le Département des Pyrénées-Atlantiques et lui déléguer la compétence partielle d’octroi des aides à l’immobilier d’entreprises.

A travers cette délégation de compétence, le Département souhaite garantir l’équité et la solidarité entre les territoires.

Le principe général est un cofinancement à parité entre le Département et la Communauté d’Agglomération.

L’enveloppe annuelle maximum attribuée par le Département au territoire de la Communauté d’Agglomération sera de 300 000 € dont 25 000 € fléchés pour le Tourisme.

Pour le développement économique, les entreprises bénéficiaires peuvent être :

  • toutes les entreprises industrielles de production et de service à l’industrie appartenant notamment aux filières d’excellence identifiées par la Communauté d’Agglomération : énergie, équine, chimie et matériaux, aéronautique, agroalimentaire, sans limite de taille ;
  • toutes les entreprises porteuses de projets innovants, sans limite de taille.

Pour le volet tourisme, les entreprises bénéficiaires peuvent être :

  • tous types d’hébergement (hors chaînes intégrées ou franchises) portés par une entreprise, ou par une association dans le cadre restreint du tourisme social ;
  • des équipements touristiques structurants portés par une entreprise privée : musée, parc de loisirs, sites touristiques.

FEBUS OPTICS : première entreprise concernée par la nouvelle convention

L’entreprise FEBUS OPTICS, start-up du secteur des géosciences incubée à Hélioparc, cherche à accéder à la propriété.

La Communauté d'agglomération Pau Béarn Pyrénées et le Conseil départemental l’accompagnent par une aide à l’immobilier et par un portage immobilier de la SEM Pau Pyrénées.

Cet exemple montre la complémentarité des outils publics mis en oeuvre pour soutenir l’innovation, l’entrepreunariat et la croissance des entreprises à toutes les étapes de leur vie.

Créée en 2015 et basée actuellement à Hélioparc, FEBUS OPTICS, récente lauréate des Étoiles de l’économie 2018 dans la catégorie « création d’entreprises », développe et commercialise une nouvelle génération de systèmes de mesure utilisant la fibre optique. Ces systèmes peuvent être utilisés pour la surveillance des équipements et la détection de fuites sur des marchés variés comme le pétrole, le gaz, la géothermie, le nucléaire, le génie civil ou encore le ferroviaire. Parmi ses références :Total, EDF, Teréga, Technip et de plus en plus de clients étrangers.

FEBUS OPTICS compte actuellement 8 salariés et vient de boucler une levée de fonds de 1,2 million d’euros. Cette levée de fonds va permettre à la jeune entreprise d’accélérer son développement, tant sur le marché national qu’à l’international ainsi que dans la recherche et développement.

Son objectif : devenir une référence dans un marché mondial estimé, pour les capteurs à fibre optique, à 1,3 milliard d’euros en 2017 et à 2,3 milliards en 2021.

FEBUS OPTICS a pour projet de développer son propre site de test afin d’exécuter les contrats signés en 2018. L’entreprise a souhaité confier la réalisation du projet à la SEM Pau Pyrénées sur une parcelle de 2572 m² de la zone Europa. D’une valeur de 770 000 € HT, le projet bénéficiera d’une aide à l’immobilier de 96 000 € TTC, cofinancée à part égale par la Communauté d’Agglomération Pau Béarn Pyrénées et le Conseil départemental dans le cadre de la convention de délégation de la compétence partielle d’octroi des aides à l’immobilier d’entreprises.

Ce développement devrait permettre la création de 15 emplois supplémentaires d’ici 2020.

Pau, Capitale économique
Economie : le poids des secteurs de projets
Pau 2030 : un projet urbain