04 novembre 2020
  • Partager

La licorne, animal légendaire et merveilleux. Proposé par la Bibliothèque patrimoniale

La licorne fait rêver petits et grands. Elle tient son nom de la corne parfois torsadée qu'elle possède au milieu du front. Elle fascine les hommes par sa force et son aspect merveilleux et est présente dans l’art, la littérature, la science depuis le début de notre ère jusqu’à nos jours.

Nom
L'Usine des Tramways - Bibliothèque Patrimoniale

Adresse
L'Usine des Tramways, Avenue Gaston Lacoste, 64000 Pau

Téléphone
05 59 98 78 23

Tarifs
Gratuit

Adresse email
patrimoines@agglo-pau.fr

Site internet
www.pireneas.fr

licorne-10

La première mention et description de cet animal proviendrait de l'ouvrage grec de Ctésias, Histoire de l'Inde, dans lequel il le désigne sous le terme de Monokeros, qui signifie unicorne.  

La licorne apparaît dans les textes sous les traits d'un animal quadrupède (qui marche à quatre pattes), prenant ainsi l’apparence d'un bouc, d'une chèvre ou encore d'un cheval. Elle possède un pelage blanc parfait qui contraste avec la queue et les sabots, parfois noirs ou dorés. Il s'agit d'un animal pur, attiré par l'innocence et la virginité et dont la corne - qui s'agrandit au fil des siècles - a des propriétés merveilleuses : elle est notamment un antidote pour toute sorte de poison. 

ashmole-01

La licorne est très présente dans la culture médiévale et notamment dans les nombreux bestiaires produits à cette époque. Porteuse de valeurs christiques, elle est l'un des animaux merveilleux les plus célèbres de ces ouvrages. Ses représentations sont variées du fait des diverses descriptions que l'on trouve à son sujet. À la Renaissance, elle trouve sa place au sein des ouvrages scientifiques et des histoires naturelles dont la pensée est héritée de l'Antiquité et du Moyen Âge. On peut également la rencontrer dans l'art, dans l'héraldique mais aussi dans les marques d'imprimeurs 

Très présente aujourd'hui encore dans la culture savante et populaire, elle continue de faire rêver. Qui n'a pas déjà souhaité un jour, en voir une et la caresser ? Attention cependant, la licorne ne se laisse pas attraper ni même approcher facilement ! En effet, c'est un être farouche, rapide et capable de faire de grands bonds pour s'enfuir.  

On la retrouve désormais au cinéma mais aussi décliné en divers objets : mugs, peluches, chaussons...La licorne n'a donc pas fini de faire parler d'elle et puis qui sait, peut-être qu'un jour on en découvrira une pour de vrai.  

La licorne et bien d’autres animaux … "Le bestiaire d'Ashmole"

ashmole-04-200

Le Bestiaire dit d'Ashmole est un manuscrit d'un bestiaire enluminé, datant du premier quart du XIIIe siècle, conservé à la bibliothèque Bodléienne sous la cote Ashmole 1511. Le manuscrit contient 129 miniatures dont la licorne.  Le manuscrit est une compilation de textes issus de la bible et du Physiologus décrivant un grand nombre d'animaux, réels ou fantastiques, ainsi que des plantes, s'attachant à donner des détails sur leur morphologie mais aussi des anecdotes à caractère fabuleux et spéculatif. Les 129 miniatures sont toutes dessinées sur un fond décoré à la feuille d'or. (source : Wikipedia) 

Ce manuscrit est consultable en ligne.

La Bibliothèque Patrimoniale possède un facsimile (reproduction identique) de ce manuscrit que l’on peut consulter à L’Usine des Tramways en salle de lecture.  

Illustration extraite de : Cosmographiae universalis ..., par Sebasien Munster, Bibliothèque Patrimoniale, cote E87R

La licorne en images ...

9 photos

La Bibliothèque Patrimoniale, qu'est-ce que c'est ?
La bibliothèque patrimoniale côté pratique : horaires et accés
Pireneas, la bibliothèque numérique des ressources pyrénéennes