Les placettes des résidences Camors et Carlitos seront végétalisées ce mois de mars

02 mars 2022

Les placettes des résidences Camors et Carlitos seront végétalisées ce mois de mars

Au coeur de l’action municipale dans les quartiers, les placettes vieillissantes et délaissées sont peu à peu réhabilitées et revégétalisées. Elles redeviennent des lieux de convivialité, refuges de biodiversité et de lutte contre les îlots de chaleur urbains.

La placette de la résidence Camors

Au Nord-Est de ce vaste espace végétalisé, seront plantés un arbre de Judée et 3 arbustes : Abélia ‘Edward Goucher’, Fuschia Magellanica ‘Riccartonii’, Groseiller doré.

La pelouse est laissée libre. Dans l’enclave de la résidence, un noyer sera planté. A la sortie du passage situé sous la résidence, un cheminement prend le relais et permet de rejoindre la placette de la résidence Carlitos, qui sera elle aussi embellie.

La placette de la résidence Carlitos

A l'endroit même où se trouvaient les tilleuls, la placette sera resablée et embellie. Trois arbres y prendront place : un amélanchier, un magnolia de Kobé et un orme champêtre ‘Cloud Corky’.

Le pied des arbres sera végétalisé, ce lieu deviendra plus chaleureux grâce à l’installation de mobilier urbain. Des arbres seront aussi plantés le long du cheminement qui permet de traverser la placette du Nord au Sud. On trouvera diverses essences : 2 pommiers ‘Everest’ en cépée, 1 érable champêtre en cépée, un charme-houblon.

Au Nord de la placette, une frange végétale permettra d’isoler cet espace nouvellement aménagé du parking adjacent. Cette frange sera composée d'arbustes et de quelques vivaces afin d’apporter de la couleur.

18 placettes réhabilitées d'ici la fin 2022

Du simple réengazonnement à un projet complet de revégétalisation, dix lieux ont fait ou feront l’objet d’une concertation d'ici la fin 2022.

Huit placettes ont déjà été réhabilitées ou sont en cours de travaux :

  • le square Prévert,
  • rue des Biches,
  • rue Chateaubriand,
  • le carrefour de la rue des Mimosas et de la rue des Myosotis,
  • rue de l’Abbé Ludovic Gaurier,
  • rue du Manège,
  • rue Montaigne
  • rue Marivaux.

Des habitants impliqués dans l'évolution de leur cadre de vie

De nombreux lotissements des quartiers palois comprennent des petits espaces publics aujourd’hui vieillissants et pour la plupart délaissés par les habitants. A la convergence des plans anti-solitude et biodiversité, la rénovation ou la création de placettes sont au coeur de l’action municipale dans les quartiers. Réhabilités et revégétalisés, ces espaces deviennent non seulement des lieux de convivialité où se renouent les liens sociaux mais aussi des refuges de biodiversité et de lutte contre les îlots de chaleur urbains.

La Ville de Pau a décidé de réaménager ces placettes et d’impliquer les habitants au processus décisionnel dans certains quartiers, afin de recueillir leurs aspirations quant à l'évolution de leur cadre de vie. Des réunions sur site sont organisées pour échanger autour du futur projet puis présenter le projet d’aménagement aux habitants.