20 décembre 2018
  • Partager

Que faire des textiles usagés ?

Vêtements, chaussures, petite maroquinerie et linge de maison non utilisés : rapportez-les dans l'une des 117 bornes de collecte du Relais de l'Agglomération. Un geste utile pour l'environnement et l’emploi solidaire.

Le Relais est une entreprise d'insertion emploie une trentaine de personnes chargées de la collecte, du tri et de la valorisation des textiles.

Aujourd'hui, 50 % de la collecte sont directement réutilisables comme vêtements, 40 % sont recyclés ou transformés en nouveaux matériaux et 10 % sont des rebuts.

Les vêtements, les chaussures et la petite maroquinerie neufs ou en très bon état son eux, vendus à prix très bas dans la boutique Ding Fring, une friperie située dans la galerie du centre commercial de l'avenue Kennedy à Pau.

Solidarité ici et ailleurs

Les autres vêtements réutilisables sont expédiés dans un des trois Relais implantés en Afrique à Madagascar, au Sénégal ou au Burkina-Faso où ils sont commercialisés. Les recettes issues de la vente servent à financer des projets de développement local dans des domaines variés : maraîchage, apiculture, riz étuvé et spiruline ou encore éco-tourisme et fabrication de voitures. Les vêtements moins fringants, trop abîmés, sont recyclés  : une partie est orientée vers l'atelier coupe de chiffons d'essuyage, un métier à part entière qui nécessite une formation spécifique des personnels. Les chiffons sont ensuite revendus aux industriels. L'autre partie est transformée en « métisse », un isolant thermique et acoustique pour le bâtiment. Même usés, vos vêtements valent encore le prix de la solidarité !

Consignes de tri Déposez dans les bornes du Relais :

  • Vêtements, mêmes usés ou abîmés
  • Chaussures et maroquinerie, même usées ou abîmées
  • Linge de maison, même usé ou abîmé
  • Peluches

Déposez dans les bornes du Relais : vêtements mêmes usés ou abîmés, chaussures et maroquinerie même usées ou abîmées, linge de maison même usé ou abîmé, peluches.