20 décembre 2018
  • Partager

La station hydrogène : une production 100% paloise, 100% renouvelable

A Pau, l’hydrogène nécessaire à Fébus sera produit sur place, dans la station construite sur le site de l’actuel dépôt de bus, avenue Laribau.

L’hydrogène représente 92% des atomes présents dans l’univers. La Terre en produit à l’état naturel : il s’agit donc une énergie 100% renouvelable. Pour l’Ademe, l’hydrogène est le chaînon manquant de la transition énergétique car il permet de stocker les énergies renouvelables.

Il existe de très nombreuses manières de produire de l’hydrogène. La méthode la plus commune et efficace à ce jour pour produire de l’hydrogène « vert » en grandes quantités, sur n’importe quel site, est l’électrolyse de l’eau. L’électrolyse décompose l’eau en hydrogène et en oxygène à l’aide d’un courant électrique. Inodore, incolore et non toxique, 1 kg de ce gaz est aussi 3 fois plus énergétique qu’1 kg d’essence. Utilisé dans la technologie de la pile à combustible, l’hydrogène produit de l’électricité et ne rejette que de la vapeur d’eau, sans émission de gaz à effet de serre, ni de polluant.

À Pau, l’électricité nécessaire à l’électrolyse de l’eau est produite par des panneaux solaires. Une énergie « purement » verte donc !

Par ailleurs, les piles à hydrogène des bus ne contiennent aucune matière polluante et sont recyclables à plus de 95%.

https://www.febus-pau.fr/wp-content/uploads/Infographie-Hydrogene-180220.ai_-700x283.jpg