Un nouveau couple de cygnes installé sur l'étang du parc Beaumont

01 juin 2021

Un nouveau couple de cygnes installé sur l'étang du parc Beaumont

Ce nouveau couple de cygnes a pris ses quartiers sur l’étang du parc Beaumont, lundi 31 mai. Un dispositif renforcé est mis en place pour garantir le bien-être et la santé de ces animaux.

De mémoire de Palois, il y a toujours eu des cygnes au parc Beaumont. Ils nous éblouissent par leur beauté et font la joie des habitants et visiteurs, petits et grands.

Malheureusement, le couple de cygnes, réintroduit en 2019 à l’occasion de l’inauguration du parc Beaumont réhabilité, a été victime de l’incivisme ou du manque de connaissances des gens sur la biologie de cette espèce.

Une indigestion toxique, provoquée par le pain donné par les badauds, leur a été fatale car cet aliment n'est pas adapté à leur alimentation.

La Ville de Pau confirme son choix de réinstallé deux nouveaux cygnes mais ne laissera plus cette situation se reproduire. Pour cela, le choix s'est porté sur des cygnes communs, une espèce plus rustique. Dans le même temps, des analyses physico-chimiques de l’eau ont été réalisées, les panneaux « nourrissage interdit » sont renforcés et 2 agents, sur les 4 expressément formés, travaillent sur le secteur et surveillent de près le comportement et la santé des cygnes.

Depuis 2019, 4 agents disposent du « Certificat pour la maintenance et la reproduction des nouveaux animaux de compagnie » lequel autorise la collectivité à détenir des cygnes, ainsi que d’autres animaux de basse-cour notamment.

Pour rappel, les aménagements du parc offrent un cadre idéal pour les cygnes :

  • Les berges du plan d’eau ont été intégralement requalifiées en 2019. La végétation plantée constitue leur principal garde-manger. Les abords du plan d’eau sont intégralement clôturés, à hauteur d'1.20m, pour écarter tout risque d’attaque par les chiens.
  • L’île a été réaménagée pour créer un lieu propice au repos et la nidification. Un radeau flottant offre un lieu de refuge/nidification complémentaire ; les cygnes étant très territoriaux.
  • Une mangeoire d’appoint est remplie et nettoyée régulièrement par les agents de la collectivité, sachant que le cygne est autonome et se nourrit d’algues, de plantes...

Des abeilles au parc Beaumont
Le Parc Beaumont réhabilité dévoile ses charmes