Un « panda » pour contrôler les tranchées du Réseau de Chaleur Urbain

01 mars 2021

Un « panda » pour contrôler les tranchées du Réseau de Chaleur Urbain

Des tests de compactage sont réalisés pour évaluer la qualité et la durabilité de la réfection de la voirie tout au long du chantier du Réseau de Chaleur Urbain.

Nom
Un « panda » pour contrôler les tranchées du Réseau de Chaleur Urbain

Adresse email
v.gonzalez@agglo-pau.fr

Dans le cadre du déploiement du Réseau de Chaleur Urbain, le groupement d’entreprises SOGEBA / SNATP, en charge des travaux sur l’espace public routier, doit fournir et garantir une remise en état de la voirie.

En effet, une fois le réseau de chaleur posé et soudé, les tranchées sont remblayées puis le revêtement de route est mis en œuvre. Ainsi, afin de s’assurer de la qualité et de la durabilité de la réfection de la voirie, des tests de compactage doivent être réalisés à l’aide d’un pénétromètre dynamique, conformément aux règlements de voirie communal et communautaire.

Le service Occupation du Domaine Public (ODP) a la charge de ces contrôles et de leurs validations. La réalisation des travaux quels qu’ils soient, doit s’inscrire dans un objectif de qualité permettant d’assurer, à tout instant, le confort et la sécurité des usagers. Depuis près de 15 ans la ville de Pau réalise ces essais de compactage systématiquement sur toutes les tranchées situées sur la chaussée, afin de s’assurer au plus tôt que les matériaux ont bien été compactés et ainsi avoir l’assurance que la chaussée restera intacte.

Sur les 44 km du Réseau de Chaleur Urbain, les travaux sont contrôlés toutes les semaines par un agent du service ODP en charge des contrôles. C'est l'opportunité de travailler sur un projet structurant pour le territoire et d'avenir. Cela permet d’approfondir les connaissances, découvrir les techniques spécifiques au réseau d’eau chaude telles que celles des soudeurs, qui réalisent un travail d'une grande précision. Ces essais sont réalisés au fur et à mesure de l’avancement du chantier afin de permettre la reprise des remblayages lorsque ceux-ci ne sont pas conformes.

Président de la Communauté d'Agglomération et Maire de Pau, François Bayrou explique l'intérêt du Réseau de Chaleur Urbain à l'occasion d'une visite de chantier dans le quartier Saragosse.

Comment travaille le "Panda" ?

Les essais doivent être réalisés dès que la tranchée est remblayée tous les 50 mètres et à chaque traversée de voie. L’appareil utilisé par le service Occupation du Domaine Public est un "Panda" conçu et développé par la société française "Sol Solution" basée dans le Massif Central. Le Panda est un pénétromètre dynamique léger à énergie variable destiné au contrôle de compactage et à la reconnaissance des sols.

En contrôle de compactage, le calcul de la résistance du sol (en MPa) en fonction de la profondeur est comparé à un catalogue, conforme à la norme NF P. L'agent interprète chaque contrôle et rédige un rapport transmis au maître d’ouvrage de l’opération.

Lorsque les essais sont conformes, la réfection définitive peut être réalisée sans attendre un an pour voir si des déformations apparaissent.

Dans le cas contraire, l’entreprise est obligée de reprendre la totalité du tronçon avant un nouveau contrôle. La présence sur les chantiers et surtout le suivi des remblaiements et le contrôle des compactages, sur les voiries paloises et communautaires des autres communes, est constant. Sur l’ensemble du réseau de chaleur, environ 600 essais seront réalisés. 

Le Panda n'a pas fini de se promener dans Pau !

Chef de service Transition Energétique à la Communauté d'Agglomération, Eric Pourredon explique comment fonctionne le Réseau de Chaleur Urbain.