18 avril 2020
  • Partager

Zacharie Astruc ( Angers, 1835 – Paris, 1907 )

" Scène de rue à Cuenca ", 1873, aquarelle sur papier

Nom
Zacharie Astruc ( Angers, 1835 – Paris, 1907 )

Adresse
Musée des Beaux-Arts de Pau, Rue Mathieu Lalanne, Pau, France

Téléphone
05 59 27 48 42

Tarifs
gratuit

Horaires
Du mardi au dimanche de 11h à 18h Fermé le lundi

ASTRUC-2006

Zacharie Astruc fut un des tout premiers peintres à se rendre en Espagne. Dès 1864, il parcourt le pays, s'imprègne de la couleur locale et prépare même le séjour d'Edouard Manet en 1865. Cette aquarelle date du deuxième voyage de l'artiste en Espagne ( 1872 – 1873 ). Installé avec sa famille à Madrid, il se rend notamment à Tolède à la fin de l'année 1872, à la demande du Président Adolphe Thiers, pour réaliser une copie de la statue en bois polychrome de saint François conservée en la cathédrale.

Attiré par le pittoresque des scènes de rue, Zacharie Astruc décrit sur le vif, comme seule l'autorise la technique de l'aquarelle, un jeune infirme à l'attitude troublante. Cette attention au petit peuple, allusion directe au réalisme cru des peintres espagnols du Siècle d'Or, on songe au fameux Pied-bot de José de Ribera, traduit parfaitement la compassion que ressent l'artiste devant le spectacle de la misère humaine. Portant l'attirail traditionnel du mendiant, large croix en pendentif, bicorne et culotte bouffante à pompons, cet infirme, au habits rapiécés et clinquants, prend la pose. Toutefois, une sensation d'étrangeté se dégage de ce portrait. En équilibre sur ses deux grandes béquilles, ce mendiant, qui semble fardé comme un acteur du théâtre Nô, nous dévisage brutalement. Étonnamment, il se métamorphose en un monstre japonais difforme dont le cadrage audacieux et décentré n'est pas sans rappeler l'esthétique des estampes japonaises. L'influence du Japon perce également au travers de l'utilisation de couleurs franches ( rouges, verts et jaunes ) et illustre l'ascendant durable qu'exerça l'art de ce pays sur les artistes français.

On relèvera enfin l'importance accordée au traitement de la lumière et qui rejoint l'une des préoccupations majeures des peintres impressionnistes. Parmi les proches amis de Zacharie Astruc, on relève les noms de Frédéric Bazille et Claude Monet. Le pavage décoloré par l'intensité des rayons solaires symbolise parfaitement la complémentarité des recherches que partagent ces différents artistes.

Notice réalisée par GA.

Les œuvres à découvrir

Visite virtuelle du Musée des Beaux-Arts avec zoom sur les oeuvres